Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'audience du cinéma à la télévision a été divisée par trois depuis 1994, rudement concurrencée par les séries et les téléfilms, mais aussi l'information et le sport qui ont "largement progressé", révèle une étude publiée mardi par le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Au sein du palmarès des 100 meilleures audiences des "grandes chaînes hertziennes historiques" établi par le CSA depuis quatorze ans, le nombre d'oeuvres cinématographiques est passé de 37 en 1994, à seulement 11 en 2007. Pourtant, l'intérêt des téléspectateurs pour le 7e Art n'a pas faibli sur la période, puisque les films figurant dans les trente meilleures audiences ont toujours attiré en moyenne, entre 10 et 11,5 millions de téléspectateurs -- excepté un pic à 12,6 M en 1994. La part des oeuvres françaises dans les films diffusés à la TV est restée stable, aux environs de 40%, les 60% restants étant "très majoritairement américains", note le CSA. En 1994 dit l'étude, le cinéma était le genre le plus "rentable en audience" pour des grandes chaînes qui ne lui consacraient que 5% de leurs programmes, tandis que le public leur réservait 9,1% du temps passé à regarder la TV. Quatorze ans plus tard, ce rapport entre offre et consommation "s'est fortement détérioré", note le CSA, puisque les téléspectateurs n'ont consacré aux films -- désormais 4,6% des programmes -- que 5,4% de leur temps passé devant la TV en 2007.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public