Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

Un prix des "Gérard de la Télé" dénoncé par Vincent McDoom pour "racisme"

L'animateur de télévision Vincent McDoom demande la modification de l'intitulé d'un prix des Gérard de la Télévision, prix potaches et déjantés récompensant le "pire" du petit écran, pour lequel il est nommé et qu'il considère comme "raciste". Pour sa participation dans "La Folle Route", l'émission de TF6, Vincent McDoom est en lice pour le "Gérard du noir qui fout vraiment la honte aux noirs". Les autres nommés sont Magloire (TF6), François-Xavier ("Secret Story", TF1) et le chanteur Doc Gynéco pour "Next made in France" (Virgin 17). La cérémonie des "Gérard de la Télévision" doit être diffusée sur Paris-Première le 7 décembre, en direct du Théâtre Michel à Paris. "J'aime l'humour et l'autodérision. Je l'ai déjà prouvé. Je suis indigné et je considère que ce prix est raciste dans son intitulé car il y a une connotation raciale. Que l'on me juge pour mon travail, mais pas sur ma couleur de peau !", a indiqué à l'AFP Vincent McDoom. "Paris Première a une responsabilité. Nous habitons dans une France tolérante. Je me bats contre les préjugés. Je n'ai rien contre un prix mais on ne peut faire de l'humour à n'importe quel prix", a-t-il ajouté. De son côté, Jacques Expert, directeur de l'antenne de Paris Première estime "qu'il n'y a pas de polémique possible sauf pour ceux qui manquent d'humour". "Tout cela prend des proportions ridicules. Il n'y a aucun racisme ni aucune atteinte à une communauté", a dit à l'AFP M. Expert. "+Les Gérard+ sont une cérémonie au second degré. C'est un spectacle d'humour. On ne peut certainement pas accuser +Les Gérard+ de racisme", a-t-il ajouté. Le jury des "Gérard", prix irrévérencieux créés en 2006, équivalents français des Razzie Awards d'Hollywood, regroupe une trentaine de journalistes (Le Monde, Marianne, Le Nouvel Observateur, France 2, Technikart, Voici...). Des parpaings dorés récompenseront les lauréats dans une quinzaine de catégories aux intitulés improbables : animateur tête-à-claques, animateur "de compagnie", invité idiot de l'année... Vincent McDoom a été révélé comme "speakrin" sur Paris Première en 2000. Il doit sa renommée à sa participation en talons aiguilles à la télé-réalité de TF1 "La Ferme Célébrités".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier de Douai
Exploitation d'un service de restauration rapide, de points presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires au Centre Hospitalier de Douai.
» Voir l'avis de concession de service public