Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

Trois satellites russes ont été lancés ce matin depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, à l'aide d'un lanceur de type Proton-K qui avait fait échouer en novembre dernier la mise en orbite d'un satellite européen Astra, ont indiqué les forces spatiales russes. Les trois satellites qui vont faire partie du système de navigation GLONASS (Global Navigation Satellite System) doivent être mis en orbite vers 12H00 GMT, a précisé à l'AFP le service de presse des forces spatiales. L'échec de la mise en orbite d'Astra le 26 novembre dernier a été provoqué par une défaillance du quatrième étage du lanceur Proton, le bloc DM-3, produit par le constructeur spatial russe RKK Energuia. Le lanceur qui doit mettre en orbite mercredi les trois satellites de GLONASS est également muni d'un bloc DM. "La commission d'enquête a conclu qu'il s'agissait d'une défaillance exceptionnelle qui ne pourra pas compromettre les prochains lancements", a déclaré mardi le vice-directeur de l'Agence aérospatiale russe Nikolaï Moïsseïev interrogé par l'AFP. Astra 1K, le plus gros satellite civil de télécommunications jamais construit au monde, avait été éjecté "prématurément" de la fusée russe Proton-K lors de son lancement depuis Baïkonour et n'avait pu atteindre son orbite géostationnaire. Astra avait été volontairement détruit dans le Pacifique début décembre. Un lanceur Proton muni d'un bloc DM doit également mettre en orbite fin janvier-début février 2003 un satellite de communications AMC-9 fabriqué par Alcatel Space.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›