Russie
 

La Russie teste les rations alimentaires des cosmonautes pour les vols vers la Lune

Carlos PIRES
11 avril 2024 à 23h31  
5

L'Institut russe de recherche sur l'industrie des concentrés alimentaires et la technologie alimentaire spéciale va participer aux tests de rations alimentaires de base pour les équipages des vaisseaux spatiaux de la prochaine génération.

Ces tests visent à simuler le rayonnement cosmique et l'environnement gazeux des vaisseaux spatiaux.

Viktor Dobrovolsky, concepteur en chef de l'Institut de recherche pour l'approvisionnement alimentaire des équipages spatiaux, a annoncé le développement d'un prototype de ration alimentaire de base pour les équipages de vaisseaux spatiaux pilotés lors de futurs vols vers la Lune.

Cette ration inclut des produits radioprotecteurs et une teneur accrue en fibres alimentaires pour les vols de quatre personnes pendant neuf jours. Les tests consisteront à simuler les conditions de rayonnement cosmique et d'environnement gazeux des vaisseaux spatiaux.

Une fois les tests terminés, la ration alimentaire de base sera ajustée en fonction des résultats, et servira de base au développement de rations alimentaires pour diverses missions autonomes le long de l'orbite lunaire.

C'est à se demander comment on faisait il y a environ 60 ans pour envoyer des hommes sur la Lune.

5 commentaires

M
Maspriborintorg - Il y a 2 mois
Il y a 60 ans on n'était pas aussi prudent!
Le retour d'expérience de séjour prolongé dans l'espace n'existait pas. Une eruption solaire comme celle qui vient d'avoir lieu aurait mis en danger la vie des cosmonautes.
Frédéric Schmitt - Il y a 2 mois
Et aussi incroyable que cela puisse paraître, tout le monde est revenu sain et sauf de la Lune.
M
Maxdumoun - Il y a 2 mois
Je rajoute qu'ils ont eu, ou ont encore une longue vie, supérieure à la moyenne après leurs retours 😃.
M
Maspriborintorg - Il y a 2 mois
La cataracte n'est pas mortelle!
M
Maspriborintorg - Il y a 2 mois
Oui, mais tous ont eu la cataracte jeune, conséquence des rayons cosmiques. Ce n'est pas mortel mais nécessite une opération. A noter que le personnel navigant sur les avions de ligne est affecté également.

Connectez-vous ou devenez membre pour participer et profiter de nombreux autres services.