Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) souhaite que les radios s'abstiennent de diffuser "des propos violents ou de nature pornographique" avant 22h30, qu'ils soient tenus par les animateurs ou les auditeurs, afin de mieux protéger le jeune public, indique-t-il dans un communiqué. Le Conseil a constaté que "le développement des émissions parlées ou de libre antenne s'adressant plus particulièrement au jeune public a entraîné certaines dérives". Après avoir auditionné les professionnels du secteur, le CSA a estimé que "le moyen le plus adéquat pour assurer la protection des plus jeunes à l'égard de propos violents ou de nature pornographique serait de prévoir des restrictions d'horaires", indique le communiqué. Le CSA a proposé aux radios de modifier "les articles des conventions existantes en matière de déontologie de l'information et de respect de la personne", et invite les représentants des radios ainsi que leurs organisations professionnelles à faire part de leurs observations avant le 1er septembre. Ensuite, le CSA intégrera le nouveau dispositif dans les conventions signées avec les postulants aux appels aux candidatures pour les fréquences et pourra également l'inclure, par accord contractuel, dans les conventions existantes. A l'issue de la concertation, le CSA adoptera une délibération sur la protection du jeune public qui s'appliquera à tous les opérateurs.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
74,00 €
69,90 €
52,90 €
79,99 €
37,50 €
71,50 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public