Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
TF1 France 2 France 3 Canal+ France 5 M6 Arte C8 W9 TMC TFX NRJ12 LCP/AN
France 4 BFM TV CNEWS CSTAR Gulli France Ô TF1 Séries Films L'Equipe TV 6ter RMC Story RMC Découverte Chérie 25 LCI

Programmes TV Arte

dimanche 18 novembre 2018

06:10
Berlin
Les trésors de l'île aux musées
documentaire : culture (2017) - 55mn
Réalisé par Dag Freyer
A Berlin, l'île aux musées regroupe 19 musées nationaux, bibliothèques et centres de recherche, qui offrent un panorama unique sur l'histoire de l'humanité.
07:05
Karambolage
Spécial armistice
magazine de société - 10mn
Présenté par Claire Doutriaux
Au sommaire :
07:15
Sur les toits des villes
Barcelone
documentaire : découvertes (2016) - 45mn
Réalisé par Xavier Lefebvre
Les toits de Barcelone, capitale de la Catalogne, renouent avec leur vocation première, la sociabilité ; ils s'ouvrent aussi à la culture et à la biodiversité.
08:00
Graine de champion
Ruth, Suède
documentaire : sport (2015) - 30mn
Réalisé par Hanna Hellborn
Ruth ne vit que pour le «cheerleading», ce mélange d'acrobatie, de danse et de gymnastique conçu pour soutenir une équipe sportive. La jeune fille a été admise l'année dernière dans le club des Twisters. S'ils la soutiennent, ses parents, conscients de la mauvaise réputation de la discipline et de ses exigences tyranniques, en redoutent néanmoins les conséquences pour leur fille.
08:30
La preuve par trois
Vegan
magazine de découvertes - 25mn
Etre vegan, c'est se passer complètement d'aliments et de produits d'origine animale. Alf, carnivore convaincu, va tenter d'adopter ce mode de vie pendant une semaine. Puis, dans un duel aux fourneaux, le chef Sebastien va prouver qu'il est possible de manger sain sans se ruiner.
08:55
Petites mains dans la Grande Guerre
La douleur
documentaire : histoire (2014) - 25mn
Réalisé par Marteen van der Duin
A 12 ans, la jeune Frieda demande l'autorisation d'entrer au service de la Croix-Rouge allemande, comme sa grande soeur.
09:20
ARTE Junior, le mag
magazine jeunesse - 15mn
Présenté par Carolyn Höfchen
Pour les 10-14 ans, l'actualité internationale et européenne traitée à hauteur d'enfant, à partir de questions posées par des élèves du primaire français et allemand.
09:35
Les vieux espions vous saluent bien
film (2017) - 01h25
Réalisé par Robert Thalheim
Avec Henry Hübchen (Falk), Antje Traue (Paula), Michael Gwisdek (Jaecki), Thomas Thieme (Locke), Winfried Glatzeder (Harry), Jürgen Prochnow (Kern), Florian Panzner (Schell), Jörg Malchow (Hansen)
Le gouvernement fédéral allemand a un problème : à la veille de la réunification du Katchékistan de l'Est et du Katchékistan de l'Ouest, deux ex-républiques soviétiques, le candidat à l'élection présidentielle est enlevé. Il était accompagné de l'agent Kern, dépêché de Berlin par les services du renseignement. Démuni face à l'affaire, qui semble impliquer le KGB, le service se voit contraint de faire appel à Jochen Falk, espion retraité de l'ex-RDA et spécialiste de la zone. Le «James Bond est-allemand» pose ses conditions : il veut prendre les rênes de la mission, s?entourer de ses trois acolytes historiques et s'en tenir aux méthodes éprouvées du temps de la guerre froide. Les chefs du renseignement ignorent que Falk nourrit contre Kern un grief d'ordre personnel, ce dernier ayant eu jadis le mauvais goût de lui voler sa femme... Critique : On s?amuse bien à cette parodie de film d?espionnage, mais les Allemands doivent rigoler encore plus : elle met en scène quatre anciens espions de la Stasi (les « éclaireurs de la paix », comme on disait à l?époque, ce qui est le sens du titre original) sortant de leur (maigre) retraite pour aider l?actuel BND (le contre-espionnage fédéral) à mener à bien une mission en ex-Asie ­soviétique. Il s?agit de retrouver le président du Katchékistan ? ne cherchez pas sur une carte ? pour boucler la réunification du pays, à laquelle s?est engagée la chancelière. Evidemment, nos vieux espions sont plus efficaces, malgré des techniques un peu surannées, que les actuels James Bond teutons : la confrontation, dans un hôtel de luxe, avec un général russe, vieil allié de la guerre froide, ne manque pas de piquant. Ce que le public local apprécie encore ­davantage, c?est que le quatuor est campé par des comédiens ayant eux-mêmes ­démarré leur carrière en RDA, connus et identifiés par des séries locales d?avant la chute du Mur. Ils mettent du c?ur à l?ouvrage, malgré les rides et les rhumatismes, bien aidés par une agente qui pourrait être leur fille (jouée par Antje Traue, la Greta Gerwig de l?Est, vue dans Dark). Le résultat est habile et moins tonitruant que Red, l?équivalent récent avec des vétérans de la CIA.
11:00
Cuisines des terroirs
Les Hautes-Alpes, France
documentaire : gastronomie (2018) - 30mn
Réalisé par Marie Villetelle
Depuis le XVe siècle, les habitants de Villar d'Arène, dans les Hautes-Alpes, célèbrent tous les ans, au mois de novembre, la fête du pain bouilli.
11:30
Metropolis
magazine culturel - 01h10
A l'occasion des 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme, «Metropolis» se rend à Varsovie. Malgré les subventions européennes, le gouvernement polonais refuse de financer les projets sortant du cadre de sa politique conservatrice, qui s'éloigne des valeurs fondatrices de l'Union européenne. Comment les artistes de la capitale polonaise vivent-ils cette situation ?
12:40
Les grandes stations balnéaires
Ischia, Italie
documentaire : voyage (2012) - 6mn restantes
Réalisé par Mirjana Momirovic
L'île italienne d'Ischia, située non loin de la célèbre Capri, est surtout connue pour les vertus bienfaisantes de sa trentaine de sources thermales.
14:20
Planète d'eau
Une rivière de la Ruhr reprend vie
documentaire : environnement (2017) - 50mn
Réalisé par Michael R Gärtner
Pendant des décennies, l'Emscher affichait le triste qualificatif de «rivière la plus sale d'Allemagne», charriant les eaux usées de la Ruhr.
15:10
Un tsunami sur le lac Léman
documentaire : histoire (2018) - 55mn
Réalisé par Laurent Graenicher
Située dans l'actuel canton du Valais, en Suisse, la montagne du Tauredunum se serait effondrée en l'an 563, soulevant une vague si grande sur le Léman que celle-ci aurait submergé les murailles de Genève et serait entrée dans la ville. Consigné dans des chroniques de l'époque par deux évêques, cet événement incroyable attise, depuis le XIXe siècle, la curiosité des géologues et des archéologues. Deux chercheuses de l'université de Genève ont découvert en 2010, dans les sédiments profonds du lac, une anomalie que seule l'hypothèse de la vague destructrice du Tauredunum pourrait expliquer. Les lacs alpins, désormais apprivoisés et presque entièrement dédiés aux loisirs, pourraient-ils se muer à nouveau en masses dévastatrices ?
16:05
Les Alpes à vol d'oiseau
documentaire : découvertes (2014) - 01h30
Réalisé par Peter Bardehle
Si la conquête des sommets et le tourisme de masse ont modifié l'imposante chaîne des Alpes, cette région reste un milieu hostile. Observé depuis le ciel, ce monde pluriel révèle des aspects méconnus. Entre les alpages verdoyants où paissent les vaches, les cascades, les châteaux et les cols vertigineux, le paysage, sculpté par les interactions entre l'homme et la nature, paraît méconnaissable à vol d'oiseau. Les routes en lacets deviennent un tableau abstrait, les falaises ressemblent à un paysage lunaire, et des villages de poupées émergent ici et là. Au cours de ce voyage, les Dolomites, le mont Blanc, l'Allgäu ou le glacier d'Aletsch livrent leurs secrets. Critique : « Un voyage sensoriel étonnant [...], une expérience cinématographique inoubliable », annonce le communiqué de presse. Sur le papier, l'idée de survoler pendant une heure et demie la chaîne des Alpes était plutôt séduisante. D'autant que le docu­mentaire a été entièrement tourné grâce à une technologie permettant de stabiliser parfaitement la caméra fixée sur l'hélicoptère. Les prises de vues aériennes obtenues sont d'une qualité optimale, puisqu'elles ne sont pas altérées par les vibrations du vol. Le résultat ? Des images spectaculaires de sommets enneigés, de pistes de ski, de lacs, d'alpages, de routes en lacets, et même de troupeaux de bouquetins. Mais si la forme est belle, le fond, lui, tourne à vide. Naviguant entre la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, la France et l'Italie, ces panoramas vus du ciel sont rassemblés maladroitement en pseudo-thématiques : d'abord le tourisme (sports d'hiver), puis les glaciers, l'eau et les barrages, les modes de transport (téléphériques, routes, sentiers, chemins de fer), les paysages façonnés par l'homme (carrières de minerai, agriculture, villages) et enfin le sport extrême (escalade, base jump). L'ensemble est souligné d'un commentaire plat et descriptif, qui distille de temps en temps des éléments historiques ou géologiques dont on se demande ce qu'ils viennent faire là. Cela en fait-il un film ? Pas vraiment. ? Perrine Dutreil
17:35
Expédition «Modernes»
Sur les traces de l'art oublié
documentaire : beaux-arts (2018) - 55mn
Réalisé par Nicola Graef
L'art dit primitif, influence majeure des artistes modernes, est encore souvent exposé dans des collections ethnographiques plutôt que dans des musées des Beaux-Arts.
18:30
«Carmen», «Don Carlos» au Concours Reine Elisabeth
classique - 45mn
Avec Samuel Hasselhorn (baryton), Eva Zaicïk (mezzo-soprano)
Sélectionnés parmi 64 candidats de 22 nationalités, 12 jeunes chanteurs lyriques ont participé aux épreuves finales du prestigieux concours Reine Elisabeth. Chacun d'eux devait interpréter trois à six pièces de son choix, selon des critères déterminés par les organisateurs. Accompagnés par l'Orchestre symphonique de la Monnaie, dirigé par Alain Altinoglu, six lauréats ont été distingués par le jury, parmi lesquels le baryton Samuel Hasselhorn et la mezzo-soprano Eva Zaïcik, premier et deuxième du concours. Dans ce florilège des plus beaux moments, les deux artistes interprètent des extraits de «Don Carlos», de Giuseppe Verdi, et de «Carmen», de Georges Bizet.
19:15
Architecture durable
Wang Shu - La tradition et l'avenir
documentaire : culture (2017) - 30mn
Réalisé par Ralf Breier
Saison : 1 - Dans ses réalisations, le Chinois Wang Shu, salué par le prix Pritzker en 2012, mêle architecture contemporaine et culture traditionnelle chinoise.
19:45
Arte journal
journal - 20mn
L'actualité internationale, décortiquée par une rédaction franco-allemande.
20:05
Vox pop
magazine politique - 30mn
Présenté par Nora Hamadi
Au sommaire :
20:35
Karambolage
magazine de société - 12mn
Présenté par Claire Doutriaux
Au sommaire :
20:47
Silex and the City
Les brico-sapiens
série d'animation - 3mn
Réalisé par Jérémie Hoarau
Saison : 3 - Episode : 40 - Les aventures d'une famille d'Homo sapiens avant-gardistes, en plein Paléolithique.
20:50
Mia madre
film : drame (2015) - 01h45
Réalisé par Nanni Moretti
Avec Margherita Buy (Margherita), John Turturro (Barry Huggins), Giulia Lazzarini (Ada), Nanni Moretti (Giovanni), Beatrice Mancini (Livia), Stefano Abbati (Federico), Enrico Ianniello (Vittorio), Anna Bellato (l'actrice)
Evocation douce ou cruelle de l'héritage maternel, cette autobiographie déguisée réussit à fondre la mélancolie profonde et l'harmonie la plus simple. Critique : Mettre en scène, pour Moretti, a longtemps été se mettre en scène : il fut un pionnier de l?autofiction cinématographique dès le milieu des années 1970. Avec Mia madre, il revient aux sources tout en effectuant un pas de côté. Ce n?est plus lui-même qui joue l?obsessionnel irascible, mais un alter ego féminin, une réalisatrice en proie au stress et au doute, en plein tournage d?un film politique. Surtout, sa mère est à l?hôpital et ses jours sont comptés? Mia madre passe facilement du rire aux larmes, en s?attachant au désarroi de cette femme forte mais submergée. Le film est un con­tinuel mouvement de va-et-vient entre divers lieux (l?hôpital, le plateau de cinéma, l?appartement de la mère?), entre divers états, de la solitude au soutien. Dans les échanges, proches ou à distance, pleins ou lacunaires, entre la fille (Margherita Buy, à fleur de peau) et sa mère (Giulia Lazzarini, grande dame du théâtre italien), Nanni Moretti parvient à témoigner de choses très personnelles, avec le souci constant de les rendre universelles. Il réussit ce tour de force de fondre l?émotion la plus vive avec une simplicité des plus harmonieuses. ? Jacques Morice
22:35
Volupté singulière
film (2016) - 01h40
Réalisé par Sven Taddicken
Avec Martina Gedeck (Helene Brindel), Ulrich Tukur (Eduard E Gluck), Johannes Krisch (Christoph Brindel), Hans-Michael Rehberg (Reitinger), Dietrich Brüggemann (un policier), Imke Büchel (une policière), Romina Küper (la présentatrice télé), Janine Rieger-Wilhelm (la soeur d'Helene)
Femme au foyer mariée à un homme violent, Helene, résignée à sa condition, perd tout espoir lorsqu'elle se sent également abandonnée par Dieu. Elle s'isole peu à peu du monde, présentant néanmoins une façade sereine et effectuant mécaniquement les tâches domestiques. C'est alors qu'elle décide de se rendre à Hambourg pour rencontrer le célèbre psychologue Eduard E Gluck, qui professe que chacun peut accéder au bonheur intérieur. Aussitôt, elle voit en lui la possibilité d'une libération. Une irrésistible attirance naît entre ces deux êtres que tout semble opposer. Mais le charismatique Gluck combat lui-même ses propres démons, qui viendront ébranler la foi de Helene... Critique : Une histoire bien tordue, pour pas grand-chose. On ne sait si le roman de la Britannique Alison Louise Kennedy, adapté ici, est aussi malsain, mais on parierait qu?il a au moins le sens du grotesque, fût-il sombre. Ce que n?a pas du tout ce film laborieux, sérieux et plutôt sinistre. Une femme au foyer qui a perdu la foi et qui ne s?en remet pas tombe un jour à la radio sur un célèbre psychologue vantant sa méthode de développement personnel. Elle le rencontre, se lie d?amitié avec lui, alors qu?ils n?ont rien en commun sinon une névrose puissante. On devine entre eux une attirance, mais l?un et l?autre sont empêchés, inhibés. Lui est en fait un addict au porno le plus déviant, incapable d?avoir un rapport sexuel réel. Elle, en plus d?être abandonnée par Dieu, est une femme battue par son mari, limite psychopathe. Autant dire que ça ne rigole pas du tout dans ce film aussi constipé que ses personnages, au mystère lourdingue et à la délivrance finale très prévisible. Heureusement que ses deux acteurs ? Martina Gedeck et Ulrich Tukur, tous deux présents dans La Vie des autres ? ont un peu de talent. Mais qu?ont-ils été faire dans cette galère ?
00:15
L'âme du violon
documentaire : musique classique (2016) - 50mn
Réalisé par Benedikt Schulte
Le violoniste Frank Peter Zimmermann et le luthier Martin Schleske vouent une véritable passion aux instruments créés par Antonio Stradivari et à leur son inimitable.
01:05
Beethoven : «Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano»
classique - 45mn
Avec Isabelle Faust (violon), Jean-Guihen Queyras (violoncelle), Martin Helmchen (piano)
Le «Triple concerto» en do majeur de Beethoven se rapproche dans sa forme d'une symphonie concertante ou d'un trio avec piano. Associant d'un côté l'orchestre et de l'autre un trio de piano, violon et violoncelle, ce concerto, composé en 1804, est longtemps resté le seul en son genre.
02:10
Mapplethorpe : Look at the pictures
film : documentaire (2016) - 01h45
Réalisé par Fenton Bailey
Critique : Scandaleux, talentueux, ambitieux : tout ce qu'on peut dire sur le photographe Robert Mapplethorpe (1946-1989) est dit dans ce documentaire bien trop sage dans sa forme, mais qui raconte avec franchise ce grand artiste aux goûts sexués et extrêmes.
03:55
DJ Punk : le photographe Daniel Josefsohn
documentaire : culture (2018) - 01h05
Réalisé par Lutz Pehnert
Décédé en 2016, à l'âge de 54 ans, le photographe allemand Daniel Josefsohn a su capter l'esprit berlinois des années 90 comme aucun autre artiste. Le photographe, également l'un des pionniers du skate professionnel en Allemagne, a marqué le monde de la publicité par son esprit punk, rock et provovateur. Il travaillait sur le vif, toujours en mouvement, à l'image de la campagne réalisée en 1994 pour MTV qui l'a rendu célèbre. Après des décennies de collaborations fructueuses, notamment avec le théâtre de la Schaubühne, Daniel Josefsohn est victime d'un AVC qui le laisse hémiplégique en 2012. Cet événement n'entame en rien sa rage de vivre et de créer. Critique : Plutôt que de s?astreindre à retracer la vie assez peu captivante de Daniel Josefsohn (1961-2016), photographe né allemand de parents israéliens et qui fit sensation dans les années 1990, Lutz Pehnert aurait été plus inspiré de consacrer l?intégralité de son documentaire à l?étude de la fantaisie à l??uvre dans les images de ce grand iconoclaste. Une radieuse ­insolence, qui l?amena à brocarder avec une détermination sans faille les hypocrisies de son temps, comme à pervertir les lois de la photographie de mode. Et qui le fit arborer le casque Storm Trooper de La Guerre des étoiles, du sommet de la porte de Brandebourg à la place Tian?anmen, en passant par le Mur des lamentations et la mosquée al-Aqsa. Si le témoignage de ses anciens amis laisse percer par endroits la belle vitalité de cet autodidacte pour qui « une photo devait faire sourire » ? et qui « poussa à la perfection l?art de l?imperfection » ?, la fadeur de la réalisation dément l?hommage que prétend rendre à DJ Punk ce documentaire trop conventionnel.
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public