Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

France Télévisions Publicité table sur une hausse de 3,5% des recettes publicitaires en 2006, indique Philippe Santini, directeur général de la régie de la holding publique, dans un entretien au Figaro. Interrogé sur ses objectifs en 2006, il déclare : "Nous tablons sur une progression de 3,5% dans un marché qui ne devrait pas croître de plus de 1%". "Pour atteindre cet objectif, nous devons consolider une offre commerciale exclusive à France Télévisions. Ce développement passe notamment par des offres transversales qui réunissent télé, cinéma et internet. Nous allons lancer des couplages avec la presse régionale et les gratuits", explique-t-il. Il évoque aussi l'extension du "système de vente aux enchères (des écrans publicitaires) aux emplacements préférentiels". 2005 a été la première année où France Télévisions Publicité a retrouvé "son niveau de chiffre d'affaires d'avant la loi Trautmann qui a contingenté la publicité sur le service public", souligne-t-il, grâce à "l'élargissement du portefeuille des clients nationaux" mais aussi au système de vente aux enchères des écrans. Selon lui, "il n'est pas certain que le passage de la publicité de 12 à 8 minutes sur nos antennes ait été perçu comme une avancée par le téléspectateur. La loi Trautmann est avant tout une loi antitunnel de publicité. Mais elle a l'inconvénient d'enlever de la fluidité à l'antenne. Sans vouloir couper les oeuvres (film, téléfilms, documentaires..., ndlr), peut-être serait-il possible d'aménager les émissions dites de flux" (talk-shows, divertissement...), avance-t-il.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public