Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le groupe audiovisuel français M6 a affiché en 2005 une nette augmentation de son bénéfice net, de 21,3% à 156,2 millions d'euros, et qualifié 2005 d'année "offensive". M6 avait annoncé précédemment un chiffre d'affaires 2005 en progression de 6,4% à 1,275 milliard EUR. Le chiffre d'affaires publicitaire sur la chaîne M6 a augmenté de 4% à 625,5 M EUR. Le résultat opérationnel (EBIT) du groupe atteint 242,3 M EUR, en croissance de 16,3%. Ce montant inclut "une plus-value relative à la cession de RTL Shop pour 13,3 M EUR", a précisé le groupe. RTL-Shop est une filiale franco-allemande dans laquelle M6 détenait 20%. Hors plus-value, la hausse du bénéfice opérationnel est ramenée à 9,9%. La marge opérationnelle s'est établie en 2005 à 19%, contre 17,4% en 2004. La chaîne M6 a contribué pour 201,3 M EUR au résultat opérationnel, contre 208,7 M EUR en 2004 (soit une baisse de 3,5%), en raison d'une progression des coûts techniques, selon M6. Cette hausse s'explique par les débuts de la TNT, "qui génère mécaniquement une augmentation des coûts de diffusion liés au nouveau réseau", a-t-on expliqué chez M6. La hausse du coût de la grille a été "limitée" à 3,9%, grâce à "une stratégie de programmation efficace", a ajouté le groupe. Les chaînes thématiques, "en phase d'investissement", avec notamment le lancement le 31 mars sur la TNT de W9, une chaîne destinée aux jeunes adultes, "réduisent leurs pertes à 3,8 M EUR, contre 4,9 M EUR en 2004". A part W9, "toutes les chaînes thématiques du groupe" sont bénéficiaires. Les diversifications et droits audiovisuels ont apporté 38,1 M EUR (dont 13,3 de plus-value pour la cession de RTL Shop), contre 9 M EUR l'année précédente. "A l'exception du Pôle Interaction, toutes les activités enregistrent une progression de leur résultat, bénéficiant d'une contribution positive des activités lancées ou acquises en 2005, et notamment M6 Mobile et Mistergooddeal.com.", l'un des principaux acteurs français du commerce électronique, a souligné le groupe. La contribution au résultat opérationnel du bouquet satellitaire TPS (dans lequel M6 détient 34%) s'est élevée en 2005 à 8,7 M EUR, contre 0,6 M EUR en 2004. TPS va fusionner avec Groupe Canal+, ce qui donnera naissance à un seul bouquet satellitaire, né du rapprochement entre les deux concurrents TPS et CanalSat. M6 détiendra 5,1% de ce nouveau groupe, selon les détails dévoilés début 2006. Ce nouvel ensemble sera détenu à 65% par le groupe Canal+, à 20% par Lagardère, à 9,9% par TF1 et 5,1% par M6. Lors de l'assemblée générale, le groupe proposera à ses actionnaires un dividende de 0,95 euro par action, en hausse de 13,1%.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public