Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Patron de "Pièces à conviction", magazine mensuel d'information de France 3 qui diffusera à 23H25, son cinquantième numéro, Hervé Brusini affirme sa volonté de pratiquer un journalisme "clinique", fait de "méthode" et de "rigueur". Pour définir "Pièces à conviction", ce journaliste réfute le terme de magazine d'investigation, qui, selon lui, est "un mot arrogant" évoquant "imperméables mastic et chapeaux mous". Avec une petite rédaction comprenant cinq journalistes, "Pièces à conviction", lancé en octobre 2000, est "à ce jour" assuré d'encore au moins une année d'activité, indique Hervé Brusini, qui compte sur un public d'un million de fidèles. Les reportages sont complétés par des entretiens en plateau, réalisés par la journaliste Elise Lucet, par ailleurs présentatrice du journal de 13H00 sur France 2. Selon Hervé Brusini, "il faut revenir sur le terrain". Pour lui, "actuellement, le journalisme a ce problème de retour sur le terrain, de réinvestissement du reportage". De son côté, Elise Lucet, présentatrice de l'émission, souligne l'importance du temps donné à l'enquête. "Le temps de la vérité n'est pas forcément dans l'immédiateté", souligne-t-elle. Pour son 50ème numéro, "Pièces à conviction" se penchera sur les jeux de hasard, avec un reportage sur un ancien joueur qui accuse la Française des Jeux de truquage. "Le fait que la Française des Jeux soit l'un des gros annonceurs de France Télévisions ne nous a pas découragé", assure Pascal Richard, rédacteur en chef du magazine. L'émission aura sans doute du mal à éviter l'affaire Clearstream...
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
69,72 €
23,87 €
35,64 €
69,90 €
89,33 €
813,90 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public