Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le CSA a indiqué mardi avoir "révisé sa décision" classant François Bayrou et dix autres députés UDF dans l'opposition pour la répartition du temps de parole dans l'audiovisuel, selon une lettre adressée à M. Bayrou dont l'AFP a eu une copie. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel explique avoir pris note du "désaccord" exprimé par M. Bayrou sur sa décision initiale, et précise dans sa lettre qu'il "ne prétend en aucun cas situer une formation politique contre son gré". Selon cette lettre, le Conseil a donc "révisé sa décision du 13 juin 2006 et décidé de maintenir le dispositif en vigueur depuis le vote de la motion de censure", le 16 mai, qui consistait à neutraliser le temps de parole de l'UDF. Le temps de parole des membres de l'UDF, précise la lettre, "est comptabilisé sans être imputé sur celui de la majorité, ni celui de l'opposition". Cette méthode, précise encore la lettre, "déroge aux règles traditionnelles du Conseil, mais elle répond à une situation inédite".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
49,54 €
91,80 €
54,90 €
51,99 €
44,99 €
34,39 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public