Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

Séquelles physiques et psychologiques, vies brisées : le documentaire "La dernière plongée", diffusé ce soir sur France 5 à 20h45, donne la parole à d'anciens plongeurs, ex-"ouvriers des grands fonds", qui ont travaillé pour l'industrie pétrolière dans la partie norvégienne de la mer du Nord. "J'ai été plus ou moins dans le brouillard pendant 15 ans", "j'ai perdu tout ce que je possédais, maison, famille" : le film rapporte les témoignages douloureux d'anciens plongeurs, meurtris par la course au pétrole et au gaz qui a fait la richesse de la Norvège. A la fin des années 1960, ce pays était "l'un des plus pauvres d'Europe" et la découverte du pétrole a suscité un "espoir énorme", rappelle le documentaire d'Olivier Truc et Frédéric Vassort. La manne pétrolière et gazière a transformé la Norvège en "pétro-monarchie", "l'un des pays les plus riches du monde". Mais l'Alliance des plongeurs de la mer du Nord, qui rassemble d'anciens plongeurs, reproche à l'Etat norvégien d'avoir tardé, en toute connaissance de cause, à adopter un cadre réglementaire établissant la fréquence et les conditions de leurs plongées pour une activité sans danger. Dans la ruée vers l'or noir, la vitesse "primait" sur la sécurité pour les compagnies pétrolières et l'Etat norvégien, selon le documentaire. Les plongeurs sont descendus jusqu'à 400 mètres de profondeur, alors qu'aujourd'hui, la Norvège a fixé à 180 mètres le maximum autorisé, indique le film. Bien payés, les plongeurs ont dû régler une lourde addition. Accidents mortels, suicides, dépressions, vieillissement précoce, problèmes psychologiques, symptômes de stress post-traumatique, cauchemars répétitifs ("je rêve que je me noie en plongée"), pertes de mémoire, colères brusques, besoin de s'isoler, douleurs physiques, difficultés à conserver un emploi, déroute financière : le film dresse une longue liste des séquelles dont souffrent les plongeurs avec de nombreux témoignages, notamment de neurologues. "Durant les années pionnières jusqu'en 1990, une soixantaine de plongeurs sont morts en mer du Nord, dont un tiers dans le secteur norvégien", précise le documentaire. "C'était l'époque cow-boy", résume un ancien plongeur.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›