Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

De nouveaux préavis de grève ont été déposés à France 3, où quatre syndicats, journalistes et techniciens confondus (SNJ, CFDT, SUD et CFTC), continuent à réclamer une revalorisation des salaires de 150 euros par mois, a-t-on appris de source syndicale. Selon une stratégie qui avait débuté le 16 octobre, le syndicat SUD a déposé un préavis de grève de 59 minutes, de 18H38 à 19H37, pour le 28 novembre. De leur côté, les syndicats CFDT et SNJ associés ont déposé un préavis de grève de 59 minutes, à la même heure, pour le 30 novembre. Ce conflit avait déjà perturbé les émissions de France 3 jeudi soir, avec notamment un "Soir 3" (23H00) ramené à un tout image de 10 minutes. Par ailleurs, l'émission culturelle de Frédéric Taddéï, "Ce soir ou jamais" (22H40) n'avait pas été diffusée. Le mouvement, marqué par des grèves quasi-quotidiennes de 59 minutes, réunissait au départ cinq syndicats, la CGT, le SNJ, la CFDT, SUD et la CFTC. Cependant, la CGT, après avoir obtenu le 16 novembre la signature d'un accord pour une revalorisation des salaires de 70 euros, s'est désolidarisée du conflit. Les autres syndicats continuent à demander 80 euros supplémentaires. D'autre part, les syndicats SUD, CFDT, CGT, CGC, UNSA et FO de la chaîne TV5Monde ont exprimé la même revendication que ceux de France 3 pour une revalorisation générale des salaires de 150 euros par mois, sans toutefois déposer de préavis de grève.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›