Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

 En raison de l´actualité, National Geographic Channel a décidé d´avancer la diffusion de la série "Journal du Front". La résistance afghane vue de l´intérieur: c´est en effet ce que montre ce premier épisode consacré à l´Afghanistan, intitulé "Au coeur de la zone interdite". Sebastian Junger, journaliste et écrivain américain, et Reza, photographe iranien résidant en France, y mènent l´enquête derrière les lignes rebelles, aux côtés du Commandant Ahmad Massoud - assassiné la semaine dernière dans un attentat suicide. Pendant 5 ans, le Commandant Massoud a mené la guerre de résistance contre les Talibans. Auparavant, il était l´un des chefs de la rébellion moujahidine qui a repoussé l´armée russe hors de l´Afghanistan. Dans ce document exceptionnel, Sebastian Junger et Reza s´enfoncent au coeur de l´Afghanistan, jusqu´au fief des rebelles du Commandant Massoud dans le Panchir. Au cours du reportage, ils seront eux-mêmes pris sous le tir des Talibans. Ils vont rencontrer Massoud, ses soldats et même des prisonniers de guerre talibans. Ils vont assister à l´échec d´une attaque de position ennemie, lors de laquelle 5 rebelles seront tués par des mines antipersonnelles. L´un d´eux était âgé de 16 ans à peine. Ce document révèle aussi l´extrême souffrance d´un pays dévasté par la guerre, la misère, la maladie et la mort. Première diffusion dimanche 30 septembre à 19h (rediffusé le 30 septembre à 1h et le lundi 1er octobre à 13h) sur National Geographic Channel .
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public