Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le développement rapide des communications passées depuis des "Box" internet a permis de compenser le déclin de la téléphonie classique, constaté depuis une dizaine d'années, a relevé l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes. En 2007, les communications depuis les "Box" ont représenté 44% du volume global des appels d'un téléphone fixe, contre 28% en 2006, 12% en 2005 et seulement 2% en 2004, indique l'Arcep. Cette montée en puissance a permis de compenser le déclin de la téléphonie classique, qui a chuté de 118 à 85 milliards de minutes entre 1999 et 2006. Au total, le marché de la téléphonie fixe s'est donc stabilisé depuis 2004. En 2006, les Français ont téléphoné pendant 103 milliards de minutes depuis leur fixe. Le dynamisme du marché des "Box" s'explique par la commercialisation d'offres "innovantes", selon l'Arcep. Ainsi, les abonnements "triple play" (internet, télévision, et téléphone), proposés pour une trentaine d'euros par les opérateurs alternatifs comme Free et Neuf Cegetel, incluent un forfait "illimité" pour les appels nationaux et plusieurs dizaines de destinations à l'international. Certains opérateurs mobiles ont aussi lancé des offres d'appels illimités, comme le forfait "Neo" de Bouygues Telecom, qui concurrencent directement les offres fixes. En moyenne, 30% des communications mobiles sont passées depuis le domicile, rappelle l'Arcep. Dans ce contexte, l'autorité souligne "l'urgence qu'il y a à mettre en cohérence la régulation des terminaisons d'appel fixe et mobile" afin de faire encore baisser les appels des fixes vers les mobiles pour le consommateur. La terminaison d'appel (TA) est le prix payé par un opérateur à un autre pour acheminer l'appel de son abonné sur le réseau du destinataire de la communication. Ces dernières années, l'Arcep a imposé aux opérateurs mobiles des baisses conséquentes. Toutefois, la TA mobile reste encore bien supérieure à celle du fixe. Le régulateur recommande également de "supprimer les écarts de terminaison d'appel entre France Télécom et ses concurrents", l'opérateur historique payant moins que les autres acteurs du marché.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public