Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le groupe japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI), qui gère la fusée H-2A récemment privatisée, négocie avec des sociétés de télécommunications américaine et sud-coréenne pour le lancement de deux satellites civils, une première pour ce lanceur, selon des médias nippons. "MHI est en phase finale de discussions avec des firmes de Corée du Sud et des Etats-Unis pour le placement en orbite de satellites commerciaux et espère recevoir les commandes courant mars", écrit lundi le quotidien des affaires Nikkei, disant avoir obtenu cette information lors d'une interview du PDG de MHI, Kazuo Tsukuda. La H-2A, qui a enchaîné huit tirs successifs réussis depuis trois ans, dont le dernier samedi, n'a pour le moment à son actif que des missions pour le compte de l'Etat japonais ou d'institutions publiques nippones. Un seul lancement est à ce jour prévu pour l'année budgétaire d'avril 2008 à mars 2009. Toutefois, si les contrats évoqués par le Nikkei sont effectivement signés avec les sociétés sud-coréenne et américaine -- dont les raisons sociales n'ont pas été précisées-- les tirs nécessaires devraient avoir lieu d'ici à février 2009, selon le quotidien. Le transfert au secteur privé de la H-2A depuis le 1er avril 2007 a pour objectif de la rendre plus compétitive pour lui donner accès aux marchés des satellites commerciaux japonais et étrangers, en concurrence avec la société européenne Arianespace et les services Sea Launch de Boeing. MHI souhaite réduire le coût des lancements de la H-2A de quelque 20 à 30%, pour parvenir à un niveau de 7 à 8 milliards de yens (44 à 50 millions d'euros) d'ici à 2009, et espère raccourcir d'un tiers le délai entre la commande et le lancement, pour le ramener à environ un an. Après un échec en novembre 2003, où une fusée avait dû être détruite en plein vol pour cause d'ennui technique, les tirs de la H-2A ont repris en février 2005 et n'ont connu aucun accident depuis lors. La H2-A a placé samedi en orbite un satellite expérimental d'accès à internet à ultra-haut-débit couvrant l'Asie.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public