Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

A l'occasion des 20 ans de la disparition de Pierre Desproges, Philippe Gildas dans un "Vive la télé" spécial sur Paris Première rendra hommage à cet artiste ,ce soir, à partir de 20h50. De ses représentations vives et provocantes, de ses interviews décalées et acérées, Paris Première en a retenu le meilleur et vous propose de revivre des moments télévisuels cultes, dédiés à l'artiste et son humour noir.

Au programme :
Pierre Desproges, tout seul en scène
Réalisé par Jean-Louis Fournier (1986)
Pierre Desproges, sur les conseils de Guy Bedos, s'est produit sur scène en 1984 au théâtre de Quetigny. C'est ce one-man show que Guy Bedos, les enfants des deux humoristes et une concierge "d'immeuble bourgeois" commentent. Un spectacle au vitriol, où Pierre Desproges livre au public ses réflexions sur Patrick Sabatier, François Mitterrand, les juifs et la période d'occupation mais aussi sur sa famille et le cancer...
Le petit rapporteur
Réalisé par Jean-Pierre Manquillet (1975)
Retrouvez le célèbre journal télévisé qui traitait l'actualité de façon satirique en la prenant par le petit bout de la lorgnette. Vous y verrez la fameuse bataille aux boudins entre Daniel Prévost et Pierre Desproges mais aussi l'interview d'anthologie de Françoise Sagan où il lui demande d'entrée de jeu "Françoise Sagan, comment ça va la petite santé?" et lui pose des questions complètement étrangères à la littérature.
La minute nécessaire de Monsieur Cyclopède
Réalisé par Jean-Louis Fournier (1983/1984)
Retrouvez les meilleures minutes de Monsieur Cyclopède où Pierre Desproges se joue des sujets, des plus
sacrés au plus tabous. Au programme : "Abolissons l'anestésie", "Jouons à Colin-Maillard", "Compatissons
aux misères humaines à peu de frais", ou encore "Essayons en vain de cacher notre antisémitisme" ...
Étonnant, non ?
30 millions d'amis : Pierre Desproges - 350 cochons et moi
Réalisé par Jean-Luc Prévost (1979)
Pierre Desproges, dans le cadre de l'émission "30 millions d'amis", nous reçoit chez lui entouré de ses
animaux : Fifine la grenouille qui sait compter, son lapin qui donne des gifles au chien et ses 350 statuettes
de cochons. "L'animal cher à mon coeur, c'est le cochon. Je crois vraiment en réalité que le cochon est la
plus noble conquête de l'homme avec la femme, mais enfin surtout le cochon".
Réalisé par Jean-Luc Prévost (1979)
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public