Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le syndicat de journalistes SNJ-CGT dénonce dans un communiqué la "guerre totale contre l'information" que livrent, selon lui, les "patrons" et les "politiciens de droite". "Les patrons se cachent derrière un (faux) argument économique pour transformer les rédactions en bureau de mise en pages des communiqués triomphant des politiciens. Les politiciens de droite, eux, jettent les journalistes en pâture à l'opinion publique, tentant de faire croire que les professionnels de l'information sont la cause de la crise qui secoue la France", écrit notamment le syndicat. Selon le SNJ-CGT, cette offensive est notamment illustrée par le plan de licenciements au quotidien Le Monde, le guichet "départ" ouvert au quotidien Le Figaro, la nomination d'Antoine Arnault, fils de Bernard Arnault, au comité d'indépendance éditoriale du journal Les Echos. Le syndicat cite également l'opération policière visant la rédaction de Radio Frequenza Mora (station corse du réseau de radios locales France Bleu), les critiques du président Nicolas Sarkozy contre plusieurs organes de presse, et finalement les attaques du porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre contre l'Agence France-Presse (AFP). Le SNGJ-CGT "appelle tous les démocrates à réagir contre cette volonté de confiscation de l'information pluraliste, vérifiée, recoupée et mise en perspective" et "appelle les rédactions à refuser toutes les mesures visant à empêcher les journalistes de remplir totalement leur responsabilité sociale".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
344,90 €
599,00 €
569,00 €
250,00 €
800,00 €
360,70 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public