Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Dans son rapport sur l'état d'avancement du Wimax en France publié le 15 septembre, l'Arcep estime qu'un modèle économique reposant uniquement sur la couverture des zones blanches de l'ADSL ne peut pas fonctionner pour les opérateurs privés. L'Autorité de régulation des télécoms estime que la seule couverture des zones blanches de l'ADSL par les réseaux Wimax ne peut pas suffire à bâtir un modèle économique viable. En effet, alors que certains voient le Wimax comme le moyen miracle pour suppléer aux absences de l'ADSL, le régulateur assène « qu'un modèle national visant exclusivement la couverture des zones blanches de l'ADSL ne semble pas viable ». L'autorité de régulation des télécoms prend l'exemple de HDDR France qui a cédé une partie de ses licences à Bolloré Télécom. Selon l'Arcep, cela « montre qu'il n'a pas su trouver d'équilibre économique dans un modèle de couverture multi-régional visant exclusivement les zones laissées blanches par l'ADSL ». En fait, sans le concours financier des collectivités locales, il est vain d'espérer couvrir les zones blanches avec du Wimax.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public