Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Plus trépidante que jamais, la série "Merci, les enfants vont bien!", lancée sur M6 en septembre 2005, reprend du service ce soir à 20h50, sur la chaîne, mais cette fois-ci avec des épisodes plus courts, qui passent de 90 à 52 minutes. Les téléspectateurs vont donc retrouver les Blanchet dans leur grande maison de la région marseillaise, le père Jean-Pierre (Bernard Yerlès), la mère Isabelle (Pascale Arbillot), et surtout leur sept enfants de tous âges, héros récurrents d'une série qui avait assuré à ses débuts de belles audiences à la chaîne et deux prix (La Rochelle en 2007, Luchon en 2008). "Je trouve que le changement de format est un plus", assure à l'AFP le réalisateur Stéphane Clavier, qui avait déjà réalisé les quatre premiers épisodes de 90 minutes. "Le 52 minutes est plus concis. Il y a moins de temps morts", souligne-t-il. La vie des Blanchet n'en reste pas moins, selon l'expression de Pascale Arbillot, "hyperbordélique", rythmée par des dialogues à l'emporte-pièce. "C'est une série qui passent par l'humour et, même, par moment, le burlesque", relève Stéphane Clavier. Pour autant, "Merci, les enfants vont bien!" ne s'interdit pas d'aborder les sujets comme le racisme, l'immigration, les sans-papiers. "La comédie n'empêche pas de parler de trucs sérieux", précise Pascale Arbillot. "Il n'y a rien de mieux que la légèreté et l'apparente décontraction pour dire des choses importantes", ajoute-t-elle. Pour elle, "le risque de la télévision est souvent de vouloir faire passer un message et c'est parfois réducteur". Selon Bernard Yerlès, la série fonctionne sur le décalage entre une famille nombreuse, à l'ancienne, idéalisée, forcée de s'adapter à un monde où l'on donne la priorité à l'épanouissement personnel. Elle expose, selon lui, "les éléments comiques qui mettent en porte-à-faux cette harmonie familiale". Après avoir diffusé quatre épisodes (deux en 2005, un en 2006 et un en 2007), M6 s'apprête à diffuser les huit épisodes supplémentaires déjà tournés, deux par deux, en quatre soirées. La famille ne cesse de s'agrandir. A la fin du douzième épisode, les Blanchet se trouveront à la tête d'une "tribu" de dix enfants. La productrice Frédérique Gore (DEMD) espère bien ne pas s'en tenir là. Six nouveaux épisodes sont en cours d'écriture. Les quatre derniers, précise Stéphane Clavier, se passeront au Maroc.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public