Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Des journalistes de la plupart des bureaux régionaux de M6 se sont mis en grève jeudi pour protester contre la fin prochaine des journaux régionaux de la chaîne, qui toucherait 46 salariés et une vingtaine de CDD ou pigistes, a-t-on appris de source syndicale. "Comme à Marseille, Lyon et Toulouse, il n'y aura pas de Six minutes à Lille ce soir", a indiqué le communiqué des grévistes lillois. Seul le bureau de Bordeaux n'était pas en grève, ont-ils précisé à l'AFP. A Lille, six journalistes étaient en grève sur les huit que compte le bureau ainsi que les sept pigistes de la locale, selon un des grévistes qui manifestait avec ses collègues derrière une banderole "M6 Lille en grève". "La direction nous demande de continuer à diffuser le Six minutes régional jusqu'au vendredi 24 octobre, date de l'annonce officielle de fermeture des décrochages régionaux en comité d'entreprise extraordinaire", a précisé le communiqué des grévistes. A Toulouse, la participation à la grève était la même et la rédaction a voté la reconduction du mouvement pour vendredi. A Marseille neuf des dix salariés et quatre pigistes ont posé leurs caméras à terre devant leur local, au pied d'un grand panneau en carton frappé du sigle "M6 Marseille" déchiré par le milieu pour symboliser la fin de l'information locale. Certains portaient en bâillon des autocollants avec pour slogan "M6 la petite chaîne qui démonte" ou arboraient en badge une fausse carte de presse frappée de "ANPE". Sur une télévision portable posée sur le toit d'une voiture, on pouvait lire : "Veuillez nous excuser pour cette interruption définitive de nos programmes télé". Alain Vigier, délégué SNJ-CGT de M6, en poste à Marseille, estimait jeudi que les rédactions locales ont "été sacrifiées sur l'autel du futur Journal Télévisé de 20H00 (qui remplacera le "6 minutes" tout-image de M6, ndlr). Plus la chaîne grandit, plus elle veut devenir respectable et institutionnelle". La direction de M6 a de son côté indiqué jeudi qu'elle ne souhaitait pas faire de commentaire, avant le CE extraordinaire du 24 octobre.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public