Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Réorganisation France TV: avis négatif du CCE sur fond de division syndicale

Le comité central d'entreprise (CCE) de France Télévisions a émis un avis négatif sur la réorganisation du groupe public en entreprise commune, autorisant la mise en place de cette nouvelle organisation, mais cet avis de la CGT, majoritaire, est contesté par les autres syndicats. "Cette consultation formelle (la première depuis la loi de mars 2009 réformant l'audiovisuel public, NDLR) autorise France Télévisions à mettre en oeuvre son projet d'organisation, à compter du 4 janvier, comme prévu dans l'accord de méthodologie", a-t-on précisé à la direction. Le CCE a émis un avis négatif à 10 voix contre - celles de la CGT majoritaire - une abstention et 9 non participations au vote, celles des autres élus SNJ, CFDT, CFE-CGC et Sud qui estiment "ne pas avoir été suffisamment informés" sur le projet, a indiqué Carole Petit, déléguée SNJ. "Il risque d'y avoir des contentieux un peu partout car de nombreux comités d'entreprises, de France 2 et de France 3, ont refusé de rendre un avis", a affirmé Mme Petit, qui n'exclut pas des "suites judiciaires" après ce vote serré. Après un premier vote contradictoire, le PDG, Patrick de Carolis, a demandé aux élus de voter une nouvelle fois pour avoir un "mandat clair et sans ambiguïté". La CGT a voté contre, notamment parce qu'elle estime que "la réorganisation de France Télévisions se fait sur le dos de France 3 et des régions", selon Marc Chauvelot du SNRT-CGT (techniciens). La CGT juge également que le plan de développement de France Télévisions "n'est pas financé car elle est plombée par un déficit créé de l'extérieur" avec la réforme voulue par Sarkozy, qui a privé les chaînes du groupe de publicité après 20h00. Ce vote n'est "pas un chèque en blanc" à M. de Carolis, ajoute la CGT. La loi réformant l'audiovisuel public a transformé France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et RFO), auparavant constitué d'une quarantaine de sociétés, en une entreprise commune. Dans ce cadre, France 3 va réorganiser son réseau régional en regroupant les 13 directions régionales en quatre "pôles de gouvernance" et en créant 24 web télévisions.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public