Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'Union des producteurs des films (UPF) a adressé une lettre au Premier ministre Jean-Pierre Raffarin lui demandant d'élargir la mission confiée à Michel Boyon sur la télévision numérique terrestre (TNT), à son impact sur la création audiovisuelle. Cette mission, dirigée par l'ancien président de Radio France, vise à éclairer les décisions du gouvernement sur trois points: les modalités de financement et l'évaluation du coût des opérations de réaménagement des fréquences nécessaires à la mise en place de la TNT, le périmètre des chaînes de service public sur la TNT et les conditions de développement des télévisions locales. L'UPF reconnaît le "bien-fondé" de ces trois points, mais estime qu'un autre point doit faire partie de la mission: "les incidences sur le financement de la création française de l'instauration d'un nouveau bouquet de chaînes de télévision dans un paysage audiovisuel en pleine tourmente". "Il nous apparaît évident que ces nouvelles chaînes, financées à bas prix et dont les conditions de réussite sont loin d'être réunies, mettraient en péril la situation saine des deux bouquets satellitaires existants (CanalSatellite et TPS)", ajoute l'UPF, pour qui "l'essentiel du financement de la création repose sur la bonne santé économique de ces deux bouquets". "Les conséquences néfastes peuvent être lourdes pour le secteur cinématographique et audiovisuel : gabegie de fonds publics, ruine des opérateurs existants, effondrement d'un modèle régulé permettant le financement d'une création abondante et diversifiée", selon l'UPF.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public