Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les chaînes du câble et du satellite ont enregistré l'an dernier un chiffre d'affaires de 848,7 millions d'euros, en croissance de plus de 11% par rapport à l'année précédente, a indiqué le conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) dans son bilan 2001 du secteur. Celui-ci a réalisé 13% du chiffre d'affaires total de la télévision avec quatre thématiques (cinéma, sport, jeunesse et fiction) qui glanent à elles seules plus de la moitié de ses revenus, toujours selon le CSA. Plus de 5 millions de foyers étaient abonnés au 31 décembre 2001 à une offre de télévision payante du câble et du satellite (hors Canal+ hertzien), soit une progression de 11% par rapport à 2000, précise-t-il. Quant au chiffre d'affaires publicitaire des chaînes du secteur, il a atteint 137 millions d'euros en 2001, soit 16% des revenus publicitaires globaux de la télévision. Huit chaînes ont cependant totalisé à elles seules près de 70% du total du secteur. Grâce à l'arrivée de nouvelles venues faisant largement appel à la publicité (comme TF6 ou TVBreizh), note encore le CSA, ce montant est identique à celui de 2000, alors que les chaînes hertziennes ont dans le même temps accusé un recul de 5%. Toutefois, à périmètre constant, le volume du chiffre d'affaires publicitaire a baissé de 7% pour les chaînes thématiques. La part de ces chaînes dans le total des dépenses publicitaires télévisées a représenté 5% alors que leur audience globale atteint 8,5%. L'ensemble des pertes enregistrées par les chaînes concernées s'élèvait à 117 millions d'euros fin 2001, contre 33 millions d'euros à la fin de l'année précédente. Le CSA note par ailleurs "une tendance notable à l'amélioration du respect des obligations et des engagements conventionnels" des chaînes du secteur. Il n'en a pas moins engagé en 2001 toute une série de procédures de sanction, adressé des mises en demeure ou de simples lettres aux chaînes qui ne les respectaient pas. Mais il se déclare dans le même temps "conscient des difficultés que rencontrent depuis plusieurs années nombre de chaînes du +paysage audiovisuel de complément+, aggravées par la conjoncture morose depuis l'année 2001". Le CSA rappelle de plus avoir "régulièrement manifesté aux pouvoirs publics le souhait que soient assouplies certaines obligations s'imposant" à ces chaînes.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
71,30 €
74,45 €
67,00 €
42,20 €
81,10 €
92,10 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public