Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Frédéric SCHMITT, le

La période de gratuité de Canal+ ne fait pas plaisir à tout le monde

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) a demandé à Canal+ de mettre un terme à sa période de gratuité au plus tard le 31 mars.

Le CSA n'aurait pas été averti par Canal+ qui déplore cette gratuité « de nature à altérer l'équilibre entre les chaînes payantes et les chaînes gratuites ».

« L'opération que Canal+ a lancée ne peut être que limitée dans la durée car elle est de nature à altérer l'équilibre entre les chaînes payantes et les chaînes gratuites. Elle est de nature à remettre en cause la chronologie des médias et elle pose des questions vis-à-vis des autres diffuseurs et des ayants droit », explique Roch-Olivier Maistre, Président du CSA.

TF1 et M6 avaient déjà protesté contre ce cadeau de Canal+ offert aux français confinés, mais la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) a été beaucoup plus virulente contre Canal+. En effet, Pascal Rogard, son directeur général, a déclaré que « l'opération Canal+ en clair est une honte qui bafoue toutes les règles de droit et en particulier du droit d'auteur ». Il a demandé au CSA de réagir avec la plus grande fermeté et a appelé d'« acte de piraterie » l'opération de solidarité de Canal+ face au confinement.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public