Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Frédéric SCHMITT, le

Des ayants droits du cinéma français réclament plus d'argent pour faire face au COVID-19

Malgré la mise à disposition d'un fond d'urgence pour la filière cinématographique par le CNC, l'ARP, le BLIC et le BLOC (ça ne s'invente pas) réclament des pouvoirs publics plus d'argent pour compenser leur manque à gagner causé par la crise sanitaire actuelle.

« La mise en oeuvre urgente de cette capacité d'action supplémentaire est aujourd'hui une condition essentielle de la survie des entreprises et des créateurs de la filière les plus fragilisés par cette crise » prévient le communiqué des 3 groupements.

« Elle permettra aussi de ne pas grever davantage les ressources du CNC déjà largement mises à mal par la perte des recettes directement prélevées sur l'activité du secteur » justifie le communiqué.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public