Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Carlos PIRES, le

Netflix et Cie collectionnent les ennemis

On le répète depuis quelque temps : le confinement aura été une véritable aubaine pour les services de streaming qui ont vu exploser le nombre de leurs abonnés au cours des 12 derniers mois.

Si Netflix, Amazon Prime Video ou Disney+ avaient déjà la cote avant la pandémie, celle-ci aura intensifié la portée de ce nouveau mode de consommation à domicile qui séduit toute la planète. Les récents chiffres - 203 millions de clients pour Netflix, plus de 87 millions pour Disney+ ou encore +24% de dépenses pour les services SVoD aux États-Unis depuis le début de la pandémie - prouvent bien que le streaming vidéo fait désormais partie du quotidien de plus en plus de téléspectateurs.

Mais cette croissance s'est opérée au détriment d'autres secteurs qui font grise mine. On savait déjà que les courbes des résultats des acteurs du streaming et des opérateurs de télévision payante traditionnelle prenaient des directions opposées depuis plusieurs trimestres. Mais la pandémie aura également fait fuir les spectateurs des salles de cinéma, obligeant certains studios à trouver des alternatives de distribution avec les géants du streaming afin de minimiser les pertes - c'est le cas de Warner qui, en 2021, a choisi un modèle hybride en lançant ses nouveautés en même temps sur grand écran et via sa plateforme HBO Max.

Mais cette solution n'est pas du goût du tous : certains acteurs ou réalisateurs de Hollywood redoutent une perte financière - notamment ceux dont les cachets reposent uniquement sur le nombre d'entrées au cinéma, d'où le début d'une négociation avec les plateformes de streaming -, voire la mise en place d'un nouveau business-plan pour le futur du cinéma si cette crise pandémique venait à durer ou si... les consommateurs prenaient goût à cette nouvelle définition du « cinéma chez soi » !

Quoi qu'il en soit, ils devront faire avec la présence de ce type de plateforme : selon les prévisions signées Statista, les revenus du segment du streaming vidéo sans publicité (SVoD) devraient atteindre 71 milliards de dollars US en 2021 et 108 milliards d'ici 2025 !

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public