Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Par Carlos PIRES, le

OneWeb contraint d'utiliser les services de son concurrent direct

OneWeb n'a pas mis longtemps à trouver un nouveau transporteur pour mettre ses satellites en orbite, suite à la suspension de ses lancements depuis la Russie mais la situation devient cocasse quand on sait auprès de qui la société s'est tournée...

La société de communications par satellite en orbite terrestre basse (LEO) a annoncé avoir conclu un accord avec SpaceX lui permettant de reprendre les lancements de satellites.

C'est étonnant quand on sait que c'est SpaceX qui a créé et opère Starlink, le principal concurrent de OneWeb. C'est également étonnant quand on sait que OneWeb a tout tenté pour empêcher ou, au mieux, freiner le développement de Starlink, jusqu'à mentir sur de supposées collisions évitées de justesse.

Le premier lancement avec SpaceX est prévu en 2022 et s'ajoutera à la constellation totale en orbite de OneWeb qui compte actuellement 428 satellites, soit 66% de la flotte. Le réseau de OneWeb fournira une connectivité mondiale à haut débit et à faible latence.

« Nous remercions SpaceX pour son soutien, qui reflète notre vision commune du potentiel illimité de l'espace. Avec ces plans de lancement en place, nous sommes sur la bonne voie pour terminer la construction de notre flotte complète de satellites et fournir une connectivité robuste, rapide et sécurisée dans le monde entier. », a déclaré le PDG de OneWeb, Neil Masterson, à l'annonce de ce contrat.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU d'Angers
Concession de service pour la gestion du service de télédistribution et téléphonie patient (offre multimédia patient).
» Voir l'avis de concession de service public