Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

- RTL9 reste la chaîne de télévision la plus regardée sur le câble et le satellite (hors chaînes hertziennes diffusées par ces voies) en France, mais son audience diminue, selon la dernière enquête MédiaCabSat de l'institut Médiamétrie. Avec 2,1% de part d'audience (PDA) sur la population de quatre ans et plus abonnée à une offre de télévision élargie, la mini-généraliste RTL9 (filiale d'AB Groupe) voit son audience baisser de 0,5 point sur la période du 1er septembre 2003 au 15 février 2004, par rapport à l'enquête MédiaCabSat précédente (30 décembre 2002-15 juin 2003). Deuxième chaîne thématique la plus regardée, Eurosport (groupe TF1) a retrouvé son rang, perdu il y a un an. Avec une PDA stable, à 1,3%, la chaîne sportive profite du repli de la chaîne pour enfants Canal J (groupe Lagardère), qui recule d'une place avec une PDA de 1,1% (-0,3 point). A l'inverse, la chaîne de fiction 13ème Rue (Universal Studios) grimpe de 0,3 point, atteignant une PDA de 1,1% et rejoignant Canal J sur la troisième marche du podium. "Il y a une fragmentation des chaînes leaders qui baissent ou sont stables, tandis que des outsiders progressent", a résumé Emmanuel Charonnat, directeur général de Carat TV, agence de conseils en médias. Globalement, le nombre d'abonnés à une offre de télévision élargie continue de croître. Sur la période étudiée, il y avait 13,917 millions d'abonnés âgés de quatre ans et plus, soit une hausse de 6,5% par rapport à l'enquête précédente. Le nombre d'abonnés au câble a grimpé de 7,8%, à 5,474 millions. Celui des abonnés au bouquet CanalSatellite (groupe Canal+) a augmenté de 4%, à 5,923 millions, et celui des abonnés à la plate-forme concurrente TPS (groupes TF1 et M6) a progressé de 4,1%, à 3,483 millions. Au sein des chaînes pour enfants, Canal J et sa petite soeur TiJi (0,9% de PDA de 0,9%, +0,1 pt, groupe Lagardère) restent leaders, malgré l'arrivée de concurrentes depuis un an. La petite dernière, Piwi (TPS), lancée en décembre 2003, est créditée de 0,2% de PDA. Boomerang (TPS), lancée en avril 2003, gagne 0,3 point, à 0,5%. Parmi les chaînes d'information continue, LCI (groupe TF1) reste leader avec une PDA de 1%, mais baisse de 0,3 point. Loin derrière, sa concurrente iTELE (Canal+) est stable, à 0,3%, mais double Euronews, qui perd 0,2 point, à 0,2%. "LCI retrouve son niveau d'audience d'avant la guerre en Irak. Cette chaîne est plus sensible à l'actualité que ses concurrentes", a expliqué M. Charonnat. Parmi les outsiders en hausse, TV Breizh (TF1), devenue moins bretonne et plus généraliste, affiche une PDA en hausse de 0,3 point, presque doublée à 0,7%. La chaîne, qui a changé sa grille à l'automne pour augmenter son audience et espérer la rentabilité, bénéficie de "la rediffusion de séries qui marchent très bien", a expliqué M. Charonnat. La série américaine "L'homme qui tombe à pic", qui a remplacé des programmes d'information régionale, a permis à la chaîne de "doubler son audience" sur la tranche 19h00-20h00, a-t-il relevé. La chaîne de fiction Festival, retenue pour compléter le multiplex du service public dans le cadre de la future télévision numérique terrestre, recueille 0,2% de PDA (+0,1 pt). L'interprétation des résultats de cette enquête doit tenir compte d'une diffusion plus ou moins large des chaînes selon les distributeurs. En outre, Médiamétrie mesure l'audience au domicile des téléspectateurs et non dans les hôtels, bureaux ou bars, où certaines chaînes sont davantage suivies.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
348,26 €
469,70 €
665,25 €
439,14 €
639,99 €
742,75 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public