Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La chaîne thématique Canal J a annoncé le lancement le 1er septembre 2004 d'une troisième chaîne destinée aux filles ados et pré-ados et baptisée "Chado". Canal J (Lagardère Active) créée en décembre 1985, qui compte 3,7 millions de foyers abonnés (câble et CanalSatellite) en France, Suisse et Belgique, avait déjà lancé il y a trois ans Tiji, première télé pour les moins de 7 ans qui annonce 2,3 millions de foyers abonnés. Tiji est présente en France sur le basique de CanalSatellite et sur les réseaux câblés offrant des services numériques à la carte, ainsi qu'en Afrique et en Europe. "Chado" (nom de code en attendant un nom définitif) sera composée à 75% de séries de fiction et diffusera une émission quotidienne en direct qui sera animée par un groupe de filles représentant le public de la chaîne. Au programme également des concerts, interviews de stars, téléfilms etc. Elle se veut "une chaîne générationnelle de qualité, complète et multigenre" qui sera reprise dans le basique de CanalSatellite et dans les services numériques du câble sur Noos, NC Numéricâble, France Télécom câble et Est Vidéocom. "Chado" compte sur 2,6 de millions de foyers abonnés dès le lancement. Canal J se présente comme "la chaîne jeunesse qui s'impose comme la principale source de financement de l'animation française avec 1,8 million d'euros investis en 2003. Pour la rentrée 2004, elle annonce des nouveautés comme la série d'animation "Kid paddle" et la série japonaise "Duel masters".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
90,90 €
77,49 €
23,87 €
35,64 €
67,90 €
100,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public