Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

France 2 se lance dans un genre atypique dans la fiction française, le thriller paranormal, avec une série de six épisodes de 52 minutes, "David Nolande", dont le personnage principal est incarné par Frédéric Diefenthal. "David Nolande", tourné en région parisienne du 28 novembre au 17 mars, est produit par GMT et écrit par Joël Houssin et Valérie Fadini. Si l'équipe du tournage reste assez vague sur l'histoire, les grandes lignes ne sont pas sans rappeller des mécanismes de plusieurs séries d'outre-Atlantique comme "Tru calling", "Demain à la Une", "Dead Zone" ou encore "Médium". La vie sourit à David Nolande, publicitaire, marié, père d'une petite Natacha. Jusqu'au soir où il tente d'esquiver un chien sur une route alors qu'il écoute son téléphone portable. Il percute une caravane, tue une bohémienne. Le mari de la défunte lui jette une malédiction. David Nolande enchaîne les cauchemars et comprend qu'il va devoir sauver ces inconnus qui peuplent ses rêves, sous peine que sa famille ne soit frappée. Ce "héros malgré lui" connaît alors une descente aux enfers et fait face à l'incompréhension de ses proches, qui pensent qu'il sombre dans la folie. Le genre "repose beaucoup plus sur la mise en scène, parce qu'il faut traduire un climat, une ambiance, une tension", souligne le réalisateur Nicolas Cuche. Pour le générique, il a approché le groupe Kyo, mais rien n'est encore arrêté. "Je trouve que leur son correspond bien à l'énergie de la série". "David Nolande" veut aussi se démarquer par son choix des couleurs: "on a un personnage qui ne dort pas, qui est blafard, donc on va désaturer les peaux pour qu'elle soient très blanches", explique le directeur de la photo, José Gérel. Le réalisateur compte aussi entretenir la confusion entre le rêve et la réalité. Le paranormal "est un genre qui fonctionne extrêmement bien en ce moment et on le voit entre autres dans des séries importées comme les 4.400", souligne Perrine Fontaine, directrice de la fiction de France 2. "C'est une façon d'ouvrir et de renouveler le genre", indique-t-elle, alors que la série devrait être diffusée dans la case polar du vendredi soir, mais pas avant le dernier trimestre 2006.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public