Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le groupe radiophonique français NRJ Group a accusé sur l'année 2005 une baisse de 6,5% de son résultat d'exploitation qui a souffert du lancement de nouvelles activités de diversification dans la télévision et la téléphonie mobile. Le résultat d'exploitation a ainsi atteint 107,9 millions d'euros en 2005 contre 115,3 millions d'euros en 2004, a indiqué le groupe, qui publie jeudi ses premiers résultats annuels calculés sur un exercice calendaire. A périmètre constant, c'est-à-dire sans les activités nouvelles lancées en 2005 (non seulement la télévision et la téléphonie mobile mais aussi les activités hors médias), le résultat d'exploitation a progressé de 4,1%. Grâce au profit de dilution (27 millions d'euros) réalisé par NRJ Group lors de l'ouverture au CM-CIC du capital de son activité de téléphonie NRJ Mobile, le groupe a enregistré une hausse de 27,1% de son bénéfice net en 2005, à 93,5 millions d'euros. Ce profit de dilution "compense largement" les pertes nettes des activités de télévision et de téléphonie, a souligné NRJ Group. A périmètre constant, le bénéfice net du groupe a augmenté de 0,8%. Le chiffre d'affaires a augmenté de 7,4% en 2005, totalisant 352,2 millions d'euros (+0,3% à périmètre constant). Le taux de marge d'exploitation a atteint 30,6% sur 2005, soit 4,6 points de moins qu'en 2004 (à 35,2%). NRJ Group a souligné que sa "stratégie de diversification (télévision, téléphonie, élargissement du périmètre des activités hors média)" lui a permis "d'afficher une croissance significative de son chiffre d'affaires (...) malgré un lancement des activités nouvelles principalement durant le second semestre". Cette hausse du chiffre d'affaires "confirme le fort potentiel de cette stratégie de diversification en terme de relais de croissance pour le groupe", a-t-il estimé, "même si, comme tout lancement de nouvelles activités aussi importantes, la télévision et la téléphonie pèsent pour l'instant sur le résultat d'exploitation". En 2006, les pertes opérationnelles courantes des nouvelles activités dans la téléphonie mobile et la télévision "ne pourront pas être compensées" par la croissance des autres activités du groupe "dans les proportions" annoncées par la direction en décembre, a indiqué le groupe, sans précisions chiffrées. Pour NRJ Mobile, offre de téléphonie mobile lancée le 2 novembre, le groupe prévoit sur 2006 une perte opérationnelle courante comprise "entre 25 et 30 millions d'euros", en raison des nouvelles normes comptables IFRS. L'activité télévision devrait accuser 12 à 15 millions d'euros de perte opérationnelle courante sur 2006, à la fois pour NRJ 12, chaîne lancée il y a un an sur la télévision numérique terrestre (TNT), et pour le prochain lancement de 7L, chaîne locale à Montpellier. Début décembre, NRJ Group avait estimé que l'"impact défavorable" de ses développements dans la télévision et la téléphonie serait "pratiquement" compensé en 2006 dans ses comptes "par la croissance de ses autres activités, notamment l'activité hors média". En 2005, les activités de radio nationales en France, principale branche du groupe, ont essuyé un recul de 3,1% de leur résultat d'exploitation (à 101,7 millions d'euros) et une baisse de 2,4% de leur chiffre d'affaires (204,2 millions d'euros), a indiqué le groupe jeudi. Les activités de radio locales en France ont elles enregistré une progression de 18,9% de leur résultat d'exploitation (14,7 millions d'euros) et une hausse de 3,4% de leur chiffre d'affaires (59,3 millions d'euros). Au premier trimestre 2006, l'ensemble des activités de radio en France ont "connu une croissance de leur chiffre d'affaires", a annoncé le groupe, sans évaluer cette augmentation.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public