Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'action du groupe radiophonique NRJ Group reculait jeudi, pâtissant de l'annonce d'un bénéfice net 2005 légèrement inférieur aux attentes, et d'un avertissement sur les résultats de l'exercice 2006 qui devrait être plombé par la télévision et la téléphonie. A 11H05 (09H05 GMT), NRJ Group perdait 5,86% à 17,51 euros, signant la plus forte baisse de la Bourse de Paris, tandis que le CAC 40 gagnait 0,59%. Le groupe a accusé sur l'année 2005 une baisse de 6,5% de son résultat d'exploitation, qui a souffert selon lui du lancement de nouvelles activités de diversification dans la télévision et la téléphonie mobile. Mais surtout "la mauvaise surprise de cette publication vient des perspectives 2006 pour la télévision et le MVNO (offre de téléphonie mobile virtuelle, ndlr) avec une perte attendue entre 25 et 30 M EUR pour NRJ Mobile", quand le groupe prévoyait auparavant une perte de 15 M EUR, et une perte "entre 12 et 15 M EUR pour NRJ 12", la chaîne de télévision numérique terrestre du groupe. Début décembre, NRJ Group avait estimé que l'"impact défavorable" de ses développements dans la télévision et la téléphonie serait "pratiquement" compensé en 2006 dans ses comptes "par la croissance de ses autres activités, notamment l'activité hors média". "Le groupe ne pourra donc pas, comme il l'avait annoncé préalablement, combler en 2006 les pertes de la télévision et du MVNO par les autres activités", et le résultat opérationnel avant impôts et frais financiers (Ebit) "qui avait été annoncé en ligne avec celui de 2005, est donc désormais annoncé en recul d'environ 20 M EUR", a résumé Ixis. Qui plus est, "les perspectives pour les activités de radio en France sont décevantes, car le groupe a seulement indiqué que leur croissance avait été positive" au premier trimestre 2006, ont déploré les analystes d'Exane BNP Paribas. Selon eux, cela signifie que ces activités ont crû de 1 à 2% seulement sur le trimestre, là où ils espéraient 3% de croissance.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public