Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La présidence de France Télévisions, interrogée a confirmé qu'"elle renouvelait son soutien à Arlette Chabot", la directrice de l'information de France 2, vivement critiquée par la rédaction. Le PDG de France Télévisions, Patrick de Carolis, qui a rencontré vendredi 2 juin, avec Patrice Duhamel, le directeur général chargé des antennes, la Société des journalistes (SDJ) de la chaîne, a chargé Arlette Chabot de proposer des solutions pour améliorer le fonctionnement de la rédaction, a-t-on appris dans l'entourage de la présidence. "C'est elle qui est chargée de faire des propositions et personne d'autre", a-t-on souligné de même source. A aucun moment, insiste-t-on, le président de France Télévisions ou le directeur général chargé des antennes n'ont évoqué la nécessité d'"un médiateur" ou d'un "troisième homme", comme s'en sont fait l'écho jeudi la SDJ et le SNJ dans des communiqués distincts. La SDJ de France 2 et le SNJ s'étaient déclarés sceptiques jeudi sur la nomination éventuelle d'un "médiateur interne" ou d'un "troisième homme", sans responsabilité éditoriale, "pour être à l'écoute des journalistes". C'est l'arrivée de Laurent Delahousse, transfuge de "Secrets d'actualité" sur M6 comme "joker" de David Pujadas au 20h00 qui avait mis le feu aux poudres, révélant une crise de confiance plus profonde entre la directrice de l'information Arlette Chabot et la rédaction de France 2. Patrick de Carolis s'est engagé à venir dialoguer "de façon très libre" avec les journalistes le 13 juin.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public