Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La Maîtrise de Radio France, choeur d'enfants et de jeunes filles unique en son genre qui est aussi une école musicale de haut niveau, célèbre son 60e anniversaire, en ce 20 juin, par un concert exceptionnel centré sur la création, depuis toujours au coeur de sa vocation. La maîtrise interprètera des oeuvres de compositeurs français qui ont marqué son existence, à la Maison de Radio France à Paris (salle Olivier-Messiaen, à 20H00), sous la direction de son chef français d'origine espagnole Toni Ramon. Dans une première partie intitulée "hier", le choeur chantera Daniel-Lesur, Henri Tomasi, Roland-Manuel et Roger Calmel. Puis, pour rendre compte d'écritures d'"aujourd'hui", la maîtrise donnera en création mondiale la "Suite de la nuit" d'Edith Canat de Chizy, en compagnie du sextuor à cordes Opus 62, et créera une oeuvre de Philippe Hersant sur sept poèmes d'Emily Dickinson avec le pianiste Nicolas Ferenbach. Enfin, une ancienne de la Maîtrise, la soprano Isabelle Poulenard, interprètera "La courte paille" de Francis Poulenc avant que les jeunes maîtrisiens n'entonnent "Ecoutez la chanson bien douce", oeuvre collective (Thierry Pécou, Edith Canat de Chizy, Régis Campo, Alexandros Markéas et Graciane Finzi) sur des airs traditionnels de France. Le programme de ce concert est représentatif de l'engagement de la Maîtrise de Radio France, vouée au répertoire choral français pour voix d'enfants et à la musique de son temps. Comme un symbole, ce choeur a été fondé par un compositeur, Henry Barraud, alors directeur des programmes musicaux de la Radio. Son idée était de mettre sur pied une école de chant qui allait constituer l'une des premières expériences de "mi-temps pédagogique" en France, pays pauvre en maîtrises depuis leur décapitation à la Révolution. Le choeur a donné son premier concert public le 6 juin 1946 sous la direction de son premier chef, Marcel Couraud. Son successeur Jacques Jouineau règnera pendant plus d'un quart de siècle (1953-1979) et diffusera à l'étranger, lors de nombreuses tournées, le répertoire propre à la maîtrise, notamment les "Trois petites liturgies de la présence divine" de Messiaen, dont elle s'est fait une spécialité. Après Henri Farge (1979-84), Michel Lasserre de Rozel (1984-89) et Denis Dupays (1989-98), Toni Ramon, formé au sein du célèbre choeur d'enfants catalan de l'Escolania de Montserrat, a pris la direction musicale de la maîtrise et renforcé la formation (chant, piano, solfège, écriture...). Aujourd'hui forte de 80 élèves âgés de 9 à 18 ans et installée au lycée La Fontaine (XVIe arrondissement), cette structure qui a produit de nombreux musiciens de talents (telles les sopranos Sandrine Piau et Nora Amsellem) pourrait s'enrichir prochainement d'une "maîtrise bis". "Actuellement, on ne touche pas tous les types de population ce qui, en tant qu'institution publique, pose un peu problème", explique à l'AFP Toni Ramon. "La seule solution, c'est une démarche d'+action positive+. L'idée est d'élargir la base du recrutement et d'avoir dans quelques années un instrument pour ainsi dire à deux têtes", poursuit le chef de choeur. Cette seconde maîtrise en projet pourrait s'installer à Bondy (Seine-Saint-Denis), en lien avec l'école de musique de la ville et avec les collectivités locales.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
99,99 €
39,99 €
82,71 €
119,99 €
92,10 €
83,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public