Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'animateur-producteur Thierry Ardisson, qui a quitté France 2, a indiqué sur Europe 1 avoir signé mardi soir un contrat d'un an avec la chaîne cryptée Canal+. La nouvelle émission de Thierry Ardisson sur la chaîne cryptée, "une revue de l'actualité de la semaine avec un invité fil rouge", débutera le 4 novembre, a-t-il précisé. L'émission sera diffusée en clair le week-end, soit le samedi soir de 19H30 à 2OH30, soit le dimanche de 12H30 à 13H30. "Ce sera très différent de ce que je fais sur France 2 ("Tout le monde en parle", ndlr). "Ce sera une émission beaucoup plus courte, plus ramassée, plus écrite, avec des sujets", a-t-il ajouté. "Je suis content d'arriver sur Canal+", car "j'ai le sentiment sur Canal+ d'être aimé, d'être attendu", a déclaré Thierry Ardisson, en décochant au passage des piques au PDG de France Télévisions. Patrick de Carolis avait sommé Thierry Ardisson, comme les autres animateurs concernés, de choisir entre la chaîne de service public et sa collaboration avec la chaîne Paris Première, au nom de la clause d'exclusivité. "J'avais laissé un message à Patrick de Carolis pour lui proposer la paix des braves. Il ne m'a jamais rappelé". "Je suis désolé de ce qui s'est passé, je suis désolé de l'attitude de la direction de France Télévisions", a-t-il lâché. L'animateur a précisé que "pour l'année prochaine, Canal+ acceptait qu'il continue pour le moment son émission sur la chaîne Paris Première", filiale de M6.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
67,00 €
69,99 €
52,90 €
69,90 €
64,00 €
37,50 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public