Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La chaîne Pink TV, destinée à la communauté homosexuelle et diffusée par câble, satellite et ADSL, veut lever 4 millions d'euros via une augmentation de capital, qui pourrait avoir lieu cet été, a indiqué à l'AFP son président-fondateur Pascal Houzelot. Après les 20 millions d'euros déjà obtenus auprès de ses actionnaires, Pink TV, lancée fin octobre 2004, "compte lever 4 millions d'euros de plus dans le cadre d'une augmentation de capital", a déclaré M. Houzelot, qui a "entamé des discussions" en ce sens. Evoquant la santé financière de Pink TV, M. Houzelot a souligné que la chaîne était "bien sûr déficitaire", après seulement 20 mois de diffusion, mais qu'elle était "en ligne avec les dépenses prévues" initialement, avec comme objectif d'être à l'équilibre en 2008. "Il n'y a aucun dérapage dans les dépenses", qui sont "exactement au niveau prévu dans le +business plan+", a-t-il affirmé. Selon le journal Le Monde daté de mardi, "des actionnaires de Pink TV commencent à s'inquiéter du dérapage des comptes" et la chaîne "devra réduire ses coûts pour obtenir une nouvelle augmentation de capital". Le quotidien indique qu'"au premier trimestre de 2006, les pertes de Pink TV auraient dépassé 2 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 924.000 euros" avec "seulement 100.000 euros" de recettes publicitaires. Refusant de commenter les chiffres sur les pertes publiés par Le Monde, M. Houzelot a déclaré à l'AFP qu'après un début d'année difficile, les recettes publicitaires de Pink TV atteignaient à la fin juin 2006 le même niveau qu'à la fin juin 2005. "Notre chiffre d'affaires publicitaire net s'élevait à 1 million d'euros en 2005. En 2006, on dépassera ce chiffre", a-t-il prévu. Le prochain comité de direction de la chaîne se réunira vendredi avec un ordre du jour "classique", a-t-il ajouté. M. Houzelot a précisé que le portefeuille de la chaîne comptait "plus de 85.000" abonnements actuellement. Il faudrait "140.000 à 150.000 abonnés pour être à l'équilibre", a-t-il précisé. Evoquant les programmes, M. Houzelot a indiqué que les émissions "Le Set", magazine sur l'actualité culturelle, politique et sociale diffusé en clair le soir du lundi au vendredi, et "Le je/nous de Claire", présenté deux fois par mois par Claire Chazal, allaient s'arrêter après "deux années d'existence pour passer à autre chose". A la rentrée, Claire Chazal présentera avec Frédéric Mitterrand une émission politique qui recevra les candidats à l'élection présidentielle, avec Ségolène Royal comme "première invitée".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
74,00 €
69,90 €
52,90 €
79,99 €
64,00 €
37,50 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public