Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le patron du Festival d'Aix-en-Provence Stéphane Lissner s'est dit mardi "choqué" par l'attitude du directeur de France Musique, Thierry Beauvert, qu'il accuse de diffuser de "faux chiffres" concernant les droits de retransmission. Pour la seconde année consécutive, la chaîne musicale de Radio France ne diffuse aucune soirée du plus prestigieux des festivals lyriques français, qui s'est ouvert dimanche soir. La manifestation aixoise a signé en revanche un partenariat jusqu'en 2009 avec Radio Classique (groupe LVMH), qui diffuse ainsi en exclusivité, en 2006, deux opéras et un concert en direct. Les responsables de France Musique invoquent régulièrement les conditions financières "inacceptables" qu'aurait fixées le festival pour expliquer leur absence d'Aix. Un article du Monde daté de mardi, selon lequel le festival "avait demandé 170.000 euros de droits de retransmission à France Musique (...), soit l'équivalent d'un cinquième du budget annuel de la radio publique", a provoqué la colère du directeur général de la manifestation, Stéphane Lissner. "Je suis choqué que Thierry Beauvert (directeur de la musique à Radio France et de France Musique, NDLR) donne délibérément de faux chiffres dans la presse. Même si la station connaît de mauvais moments, ce n'est pas une raison", a déclaré à l'AFP M. Lissner. Au cours de la période de janvier à mars 2006, France Musique a accusé une baisse d'audience de 16,1% par rapport à la même période de 2005, tandis que sa concurrente privée enregistrait une hausse de 28,2%, selon des chiffres de Médiamétrie cités par Le Monde. "Depuis mon arrivée à la tête du festival en 1998 et jusqu'en 2004, le contrat n'a jamais été dénoncé: il portait sur 135.000 euros pour l'intégralité des droits de retransmission et un partenariat d'image", a assuré M. Lissner. "Puis M. Beauvert a exigé de passer à 35.000 euros pour cinq opéras. J'ai été choqué par cette méthode arrogante, et j'ai fait une contre-proposition à 120.000 euros (90.000 euros en cash et 30.000 euros de publicité) pour tous les spectacles, qui a été refusée", a-t-il ajouté. La direction de la musique à Radio France n'avait pu être jointe par l'AFP mardi après-midi.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public