Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

Plus de 64% des journalistes du réseau local de Radio France France Bleu ont observé hier mardi un arrêt de travail de 24 heures (de 00H00 à minuit) à l'appel des syndicats de journalistes de Radio France (CFDT, SJA-FO, SNJ, SNJ-CGT, SUD), a indiqué la direction du groupe public. Selon la direction de Radio France, 183 journalistes sur 285 prévus étaient en grève le matin (soit 64,21%) et 194 sur 299 l'après-midi (soit 64,88%). De leur côté, les syndicats soulignent qu'il n'y a pas eu de journaux du matin dans 34 stations sur 41, soit huit sur dix. Par ailleurs l'antenne a été perturbée dans toutes les stations. Les syndicats contestent la façon dont la direction met en oeuvre un accord signé en juin 2005 sur la titularisation des journalistes en situation précaire (contrats à durée déterminée et pigistes). L'acord prévoit la création de 45 postes permanents sur 3 ans, dont 30 en 2006. En contrepartie, des restructurations sont prévues dans les différentes rédactions de France Bleu. Selon les syndicats, ces restructurations créent des "situations impossibles dans de nombreuses stations" et se traduisent par un "redéploiement" qui n'a rien à voir avec l'accord. Dans un communiqué publié à l'occasion de cet arrêt de travail, la direction précise qu'elle examinera si des moyens complémentaires peuvent et doivent être affectés aux différentes délégations régionales et assure que les revendications syndicales "ont vocation à trouver réponse au terme de l'élaboration du budget 2007". Pour le SNJ, les grévistes ont démontré "l'ampleur de la crise dans les locales".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›