Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

Les salariés du câblo-opérateur Noos étaient en grève jeudi, à l'appel du syndicat FO, pour protester contre le plan de restructuration de la direction qui prévoit des centaines de suppressions d'emploi. Selon FO, le mouvement était suivi à "près de 90%" et l'ensemble des 25 boutiques en France étaient fermées. Selon la direction, cette grève ne s'est déroulée qu'entre 11H00 et 14H00. "Seuls quelques techniciens ont repris le travail de 14H00 à 16H00 pour répondre à des urgences techniques", a répliqué Jean Bertout, délégué syndical FO. Un rassemblement de salariés, à l'appel de tous les syndicats (FO, CGT, CFDT, CFTC et CFE-CGC), a réuni jeudi à Paris, dans le XIIe arrondissement, quelque 300 personnes selon la police et 500 selon les syndicats. Début septembre, la direction de Noos avait annoncé vouloir supprimer 678 postes. Noos, dont les effectifs sont actuellement de 1.341 personnes, pourra ainsi avoir les moyens financiers "d'assurer son développement sur les marchés de télévision payante, de l'internet haut débit et du téléphone", grâce à une rénovation de ses réseaux, au lancement de nouveaux produits et au renforcement de ses actions commerciales. La CGT estime que les 678 postes correspondent en fait à un millier de salariés, certains postes étant occupés par plusieurs salariés à temps partiel. FO parle, elle, de 832 postes supprimés. Noos avait fusionné en 2005 avec le câblo-opérateur UPC. En juin 2006, les groupes Altice et Cinven, propriétaires d'un autre câblo-opérateur, Numéricâble, ont racheté Noos. La CGT conteste "le bien-fondé du projet de licenciements de la direction" et s'appuie sur le rapport d'un expert mandaté par le comité d'entreprise, selon lequel "l'entreprise n'est pas en difficulté financière". Pour FO, "les négociations n'avancent pas". "Les négociations avec l'ensemble des partenaires progressent en ce moment rapidement et positivement", assure de son côté la direction.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›