Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

Les programmes de RFI ont été une nouvelle fois perturbés aujourd'hui par un arrêt de travail des journalistes et du personnel technique et administratif à l'appel des syndicats CFDT et FO, indique-t-on de source syndicale. Une assemblée générale, réunie lundi, avait décidé de prolonger la grève jusqu'au lundi minuit. Une nouvelle AG mardi a décidé de la prolonger jusqu'à une nouvelle assemblée prévue mercredi à 15H00. Selon la direction, il y a eu lundi 8% de grévistes. Les syndicats indiquent que les négociations ont été rompues mardi à leur initiative. Par ailleurs, le syndicat FO a déposé un préavis de grève pour un arrêt de travail de 24 heures qui devrait débuter le 9 novembre à 00H00. Mardi, l'assemblée générale du personnel a mandaté les délégués syndicaux pour qu'ils rencontrent au plus vite les autorités de tutelle de RFI, notamment le ministère des Affaires étrangères, dont la dotation représente près de 60% du budget de RFI. Cet arrêt de travail, qui a débuté lundi, est le troisième à RFI depuis le 25 octobre. Le premier, à l'appel de FO, avait eu lieu le 25 octobre, coïncidant avec la présentation d'un plan de réorganisation et de développement. IL avait été suivi par un second, à l'appel de la CGT, le 29 octobre. Les syndicats dénoncent "un plan social déguisé mis en place par la direction", avec "l'ouverture d'un guichet départ non-officiel, mais bien réel". La direction de RFI interrogée n'a pas souhaité faire de commentaire. Son PDG, Antoine Schwarz, avait assuré au début du mouvement qu'il n'y avait aucun plan social, même déguisé, tout en regrettant la baisse du budget de RFI dans le projet 2007.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›