Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

L'équipementier français en télécommunications Alcatel-Lucent, et le groupe d'électronique de défense Thales, ont signé l'accord final de transfert à Thales des activités satellites d'Alcatel-Lucent, en échange d'une prise de participation d'Alcatel-Lucent dans Thales, ont indiqué les deux groupes lundi. Cet accord intervient après l'agrément du groupe italien Finmeccanica au transfert des participations détenues par Alcatel-Lucent dans leurs deux sociétés communes, Alcatel Alenia Space (détenu à 67% par Alcatel-Lucent) et la société de services Telespazio (détenu à 33%), est-il précisé. Une nouvelle alliance entre Thales, Finmeccanica et Alcatel-Lucent, incluant cet agrément, a été conclue, indiquent les groupes. L'accord, dont les termes ont été ajustés, prévoit qu'Alcatel-Lucent passera de 9,46% à 20,95% du capital de Thales, au lieu des 21,6% prévus en avril lors de l'annonce de l'accord. En échange, Alcatel-Lucent apportera à Thales les 67% détenus dans sa filiale de satellites Alcatel Alenia Space, pour un montant de 670 millions d'euros, au lieu de 673 millions prévus. Thales émettra également 25 millions d'actions nouvelles en faveur d'Alcatel-Lucent (contre 26,67 millions prévues) pour l'apport des activités transport et sécurité, une émission complétée par un versement en numéraire de 40 millions d'euros. Comme prévu, la valeur de la participation dans Alcatel Alenia Space fera l'objet d'une réévaluation au début de 2009, qui pourrait se traduire par un réajustement à la hausse de la valeur convenue, précisent les groupes. L'État français restera le premier actionnaire de Thales avec 27,29% du capital contre 31,26% précédemment. Un nouveau pacte d'actionnaires sera conclu entre Alcatel-Lucent et l'État français pour une période de cinq ans, renouvelable, et remplacera le précédent pacte d'actionnaires signé en juin 1998 entre Alcatel, Groupe Industriel Marcel Dassault (GIMD) et l'État français. La finalisation du transfert d'actifs entre Alcatel-Lucent et Thales se fera en deux phases, précisent par ailleurs les deux groupes. Tout d'abord, une assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Thales est convoquée le 5 janvier pour approuver l'apport à Thales par Alcatel-Lucent des activités transport et sécurité. Le transfert des activités sera effectif à l'issue de cette assemblée. Dans un deuxième temps, concernant les activités spatiales cédées par Alcatel-Lucent, Thales "apportera les clarifications et mesures nécessaires", à propos des problèmes de concurrence soulevés par la Commission européenne, "en vue d'arriver à une issue favorable et une finalisation effective de la transaction en avril 2007 au plus tard". Une source interne à Thales avait indiqué mercredi que l'entreprise espérait pouvoir aboutir à un accord avant cette date butoir. La Commission européenne, qui a annoncé mardi le 28 novembre l'ouverture d'une enquête sur les risques pour la concurrence que pourrait faire peser la reprise par Thales des participations d'Alcatel dans Alcatel Alenia Space et Telespazio, a jusqu'au 17 avril 2007 pour mener à bien cette étude approfondie.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›