Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

L'opérateur Telecom Italia, maison-mère du fournisseur d'accès français Alice, a déposé un recours en Conseil d'Etat contre la fusion entre TPS et CanalSat, a-t-on appris auprès de l'opérateur, confirmant ainsi une information du quotidien Les Echos. Bercy a autorisé le 31 août la fusion entre CanalSat et TPS sous condition du respect de 59 engagements "qui répondent aux risques d'atteinte à la concurrence soulevés par la fusion sur les marchés de l'audiovisuel". La décision fait "peser de très importants risques concurrentiels", souligne l'opérateur italien dont l'objectif est de "pouvoir proposer à (ses) clients l'accès le plus large et diversifié possible aux contenus thématiques et premium". Dès l'annonce de cette fusion, France Télécom avait déclaré que cette opération "posait un réel problème de concurrence" ,tandis que ses concurrents Free, Neuf et Club-Internet disaient attendre des précisions sur les engagements pris par TPS et Canal Sat. Plus récemment, Neuf Cegetel et Club-Internet étaient à nouveau montés au créneau pour dénoncer les "difficultés pour accéder directement aux contenus et aux chaînes qu'ils souhaitent distribuer". Dans un communiqué commun, le 15 novembre, ils s'en étaient pris au "régime à deux vitesses" entériné par les autorités de la concurrence "où les FAI (fournisseurs d'accès) se voient refuser l'accès direct à l'ensemble des chaînes premium et thématiques qui est dans le même temps maintenu aux câblo-opérateurs". L'opération de fusion doit être finalisée avant la fin 2006. Le nouvel ensemble fusionné, baptisé provisoirement Canal+France, sera détenu à 65% par le groupe Canal+ (contrôlé par le groupe Vivendi), à 20% par Lagardère, 9,9% par TF1 et 5,1% par M6.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›