Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'Union des annonceurs (UDA) a plaidé pour une mise en oeuvre progressive du projet de suppression de la publicité sur les chaînes publiques de télévision, une des pistes retenues par le président Nicolas Sarkozy. La progressivité "est indispensable pour éviter toute réduction de l'offre globale d'espace publicitaire télévision qui aurait certainement des conséquences désastreuses pour les entreprises et donc pour la croissance économique", indique l'UDA dans un communiqué. Nicolas Sarkozy, qui a mis en place mardi la commission pour une "nouvelle télévision publique", a proposé de choisir entre la fin de la publicité sur l'ensemble des chaînes de France Télévisions en totalité dès le 1er janvier 2009 ou, plus progressivement, en commençant par supprimer la publicité après 20H00. "Les pouvoirs publics doivent veiller à ce que la France, déjà déficitaire en terme d'offre d'espace de publicité télévision par rapport à ses concurrents européens, n'aggrave pas sa faiblesse à cet égard, et par là son handicap en matière de croissance", poursuit l'UDA. "La publicité soutient la consommation, stimule l'innovation, développe la concurrence et finance tout le secteur de la communication qui représente 400.000 emplois", fait-elle valoir. L'Union des annonceurs regrette par ailleurs que les entreprises ne soient pas représentées au sein de la commission présidée par le patron du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé, qui devra rendre ses travaux avant la fin mai.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public