Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le bureau du Sénat, actionnaire unique de la chaîne de télévision de la TNT gratuite Public Sénat, réitère dans un communiqué son attachement à "l'existence" et à "l'avenir" de cette chaîne, qui "à sa manière, est une des garanties du bicaméralisme et de la pluralité d'expression institutionnelle". Ce communiqué fait suite à des déclarations le 6 avril du porte-parole de l'UMP, le député Frédéric Lefebvre, sur la chaîne i-TELE, où il annonçait qu'il s'apprêtait à proposer la fusion des deux chaînes parlementaires, LCP et Public Sénat, estimant qu'elles faisaient amplement double emploi. "Je vais proposer à mes collègues parlementaires qu'il n'y ait plus qu'une chaîne parlementaire", avait déclaré M. Lefebvre. Pour sa part, le bureau du Sénat a approuvé mardi les comptes de Public Sénat pour 2007, ainsi que son projet de budget pour 2009, qui porte sur 15,6 millions d'euros. Selon le bureau du Sénat, l'élargissement de la diffusion sur la télévision numérique terrestre (TNT), où Public Sénat partage un canal gratuit avec LCP-Assemblée nationale, complétée par les autres modes de diffusion numérique (câble, satellite, ADSL, téléphone mobile, Internet), a "transformé la notoriété et l'audience de Public Sénat".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
74,00 €
69,90 €
52,90 €
79,99 €
37,50 €
64,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public