Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) se déclare opposée, dans un communiqué publié vendredi, à un modèle économique de chaînes "en clair", "uniquement financées par des ressources publicitaires" limitées, pour la télévision mobile personnelle (TMP). Selon la SACD, ce choix "handicaperait très fortement" le développement de la TMP, dont le lancement est attendue à la fin de l'année, et serait "en définitive destructeur" pour ce mode de diffusion. Les créateurs de programmes audiovisuels estiment en effet que les ressources tirées de la seule publicité ne seront pas suffisantes pour permettre aux éditeurs de chaînes de la TMP de proposer aux téléspectateurs un minimum d'oeuvres originales, fictions ou documentaires. La Société considère que "le seul choix viable et pérenne" repose sur "une participation des opérateurs mobiles au financement du réseau et à son déploiement" ainsi qu'à "l'existence de frais d'accès à la fonction TMP". Elle encourage d'autre part le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), qui examine 36 dossiers de candidatures pour 13 canaux, à retenir "les dossiers qui ont su apporter des garanties fortes en matière de soutien à la création, tant en termes d'investissements que de diffusion". "La capacité des éditeurs sélectionnés à proposer une offre innovante et élargie, qui sache contribuer au financement et à l'expression de la création française, est l'une des clés du succès de la TMP", écrit la SACD.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public