Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le géant américain des logiciels Microsoft a décidé de retirer son offre d'achat du groupe internet Yahoo!, faute d'accord sur le prix d'achat, indique un communiqué de Microsoft samedi. "Microsoft a retiré sa proposition d'acquérir Yahoo", indique le groupe. "Malgré tous nos efforts , et bien que nous ayons relevé notre offre d'environ 5 milliards de dollars, Yahoo! n'a pas avancé pour accepter notre offre", a déclaré le PDG de Microsoft Steve Ballmer dans le communiqué. Après une étude approfondie, nous estimons que les sommes demandées par Yahoo! ne sont pas raisonnables pour nous, et qu'il est dans le meilleur intérêt des actionnaires et des salariés de Microsoft que nous retirions notre offre", ajoute-t-il. "Yahoo! aurait accéléré notre stratégie mais nous pouvons avancer" sans lui, a-t-il ajouté, soulignant aussi que son groupe prévoit "des alliances stratégiques avec d'autres partenaires". Microsoft avait offert le 1er février de racheter Yahoo!, numéro deux mondial de la publicité en ligne, pour 31 dollars par action, soit 44,6 milliards de dollars, payables en cash et en actions, afin de concurrencer Google, leader mondial de la publicité sur internet. Les dirigeants de Yahoo! ont refusé obstinément, jugeant le prix trop bas. Microsoft a martelé qu'il ne paierait pas plus et menacé de se retirer. Ces derniers jours, dans un ultime effort pour remporter l'affaire, partenaires a relevé son offre mais sans parvenir à convaincre Yahoo!. leb/mf eaf.tmf
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public