Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

France 4, dont l'audience a été multipliée par sept en deux ans et qui va passer en juillet à l'écran large 16/9, a vu ses recettes publicitaires augmenter depuis le début de l'année "au-dessus de ses objectifs", a indiqué jeudi Claude-Yves Robin, son directeur général. Cette chaîne publique gratuite de la télévision numérique terrestre (TNT) a pour cible les 15/35 ans et est regardée chaque jour par 6 à 7 millions de téléspectateurs, avec une petite majorité de femmes. Ses recettes publicitaires au premier semestre ont augmenté de 15% par rapport à l'an dernier, "un contre exemple dans le paysage audiovisuel français", a souligné M. Robin lors d'une conférence de presse pour présenter la grille d'été de la chaîne. "Pour France 2, France 3 et France 5, l'annonce de la suppression de la publicité à France Télévisions a eu un effet négatif immédiat, le marché publicitaire est sinistré, mais France 4 est atypique", a-t-il expliqué. La pub représente 20% des recettes de la chaîne qui reçoit 99 centimes sur les 116 euros de redevance payés par foyer. Lancée il y a trois ans, "sa ligne éditoriale n'a guère que 16 mois", a indiqué pour sa part le directeur des programmes et de l'antenne Bruno Gaston. A l'origine "chaîne de tous les spectacles", France 4 a peaufiné au fil des mois son identité de "chaîne à la fois musicale, impertinente et dans l'époque". Elle propose en moyenne trois heures d'événements en direct chaque semaine (spectacles et émissions musicales, théâtre, compétitions sportives). Cet été, elle sera notamment en direct du festival de rock d'Evreux, des Francofolies, du festival d'Avignon et des JO de Pékin pour le tournoi olympique de football. France 4 compte obtenir un des trois canaux attribués au service public pour la télévision mobile personnelle. "Nous n'avons pas d'inquiétude pour l'avenir de France 4 aujourd'hui et je pense que cette chaîne est l'avenir du service public", a encore commenté M. Robin, également directeur général de France 5. Dans deux ans, les deux chaînes seront rassemblées dans un même immeuble.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
74,00 €
69,90 €
52,90 €
79,99 €
37,50 €
71,50 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public