Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

France 5, chaîne du savoir et de la connaissance, propose à partir du 15 mars et jusqu'en décembre 2002 une programmation documentaire exceptionnelle sur l'Algérie, à l'occasion du quarantième anniversaire de la signature des accords d'Evian le 19 mars. Geneviève Giard, directrice des antennes, souligne qu'il s'agit d'une "offre emblématique" de ce que souhaite être la chaîne de la connaissance, dont la moitié de la grille de programmes est consacrée à des documentaires. La chaîne publique souhaite aller "au-delà de l'historique et donner un panorama complet" sur "ce passé qui ne passe pas" entre la France et l'Algérie. France 3 pour sa part a consacré trois soirées au film de Patrick Rotman "L'ennemi intime" sur les violences pendant la guerre d'Algérie, avec d'excellents scores d'audience (près de 3 millions de télespectateurs et 22,9% de PDM en moyenne le 4 mars, 2,3 millions et 27,2% de PDM le 5 mars et plus de 3 millions de télespectateurs et 14% de PDM le 6 mars). Sans avoir de prétention à l'exhaustivité, France 5 quant à elle diffusera en 2002 un total de 36 heures de programmes sur les évenements d'Algérie (en hertzien et sur le câble et le satellite) avec une diversité des thématiques et des points de vue. "Eté 62" de Jean-Michel Meurice et Benjamin Stora, diffusé en juin, sera le film de référence sur la chronologie des événements ayant mené à l'indépendance de l'Algérie de juin à septembre 62. La chaîne commencera par diffuser "Algérie, paroles de tortionnaires" (le 15 mars sur le câble et le satellite, et le 18 mars sur le hertzien) réalisé par Jean-Charles Deniau et basé sur sept témoignages de volontaires et de soldats du contingent. On pourra voir aussi "La guerre d'Algérie dans les actualités filmées Pathé" dépeignant la manière dont les Français étaient informés sur ce qui se passait de l'autre côté de la Méditerranée de 1954 à 1962. Au programme également, "Harki, un traître mot" de Marie Colonna, elle même née en Algérie et dont les parents pieds-noirs ont choisi le camp de l'Algérie indépendante (diffusion prévue en avril), "Les Algériens de Lyon" de Jean-Bernard Andro qui fait partie de la collection "Français d'ici, peuple d'ailleurs" (diffusion en mai) ainsi qu'une "Histoire de l'OAS" de Georges-Marc Benamou, réalisée par François Margolin (diffusion en juin). à travers l'histoire de trois familles On pourra aussi voir en juin "Le onze de l'indépendance" de Karim Nedjari, réalisé par Jean-Pierre Vedel, "Algérie-Montpellier, aller simple" de Benoît Califano sur les "pieds noirs" arrivés en France en 1962 à travers l'histoire de trois familles installées à Montpellier. Sera diffusé ultérieurement "Algérie, naissance d'une nation" d'Hervé Bourges, ancien président du Conseil supérieur de l'Audiovisuel. Journaliste à Témoignage chrétien, journal qui dénonça la torture en Algérie dès 1957, il a participé à la guerre comme soldat avant de travailler au cabinet d'Edmond Michelet, garde des Sceaux de 1959 à 1961. Dès le 15 mars, France 5 propose sur son site france5.fr un prolongement pédagogique à cette programmation destinée au plus grand nombre, avec un "chat" en partenariat avec Le Monde, les dates clefs de la colonisation jusqu'à la fin de la guerre d'Algérie, les différents mouvements politiques, une bibliographie. Les droits de l'ensemble des documentaires diffusés sont libérés pour l'utilisation en classe par les enseignants.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public