Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le Syndicat des producteurs indépendants (SPI) se félicite vendredi dans un communiqué de la décision de France Télévisions de renforcer ses investissements dans la production cinématographique française et européenne, dans le cadre du contrat d'objectifs et de moyens 2009-2012. Le SPI se déclare cependant "extrêmement soucieux" quant à la situation économique du groupe public. Le syndicat souligne que les engagements pluriannuels de France Télévisions "ne prennent sens que dans le cadre d'une amélioration de la situation financière du groupe public". Le SPI estime en particulier que le surplus annoncé de recettes publicitaires pour 2009 de 70 millions d'euros doit être affecté à la réduction du déficit de 135 millions d'euros prévus pour 2009 plutôt qu'à la diminution du financement de 450 millions d'euros garanti par l'Etat. Selon les chiffres prévisionnels du groupe public, les investissements de ses deux filiales, France 2 cinéma et France 3 cinéma, dans la production cinématographique s'élèveront à 56,90 millions d'euros en 2009, 57,53 millions d'euros (+1,1%) en 2010, 58,39 millions d'euros (+1,5%) en 2011 et 59,27 millions d'euros (+1,5%) en 2012.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public