Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel regrette les conditions dans lesquelles la chaîne France 2 a été contrainte de présenter aux téléspectateurs l'émission « A vous de juger » le jeudi 14 janvier 2010.

Chargé par la loi d'assurer le respect de l'expression pluraliste des courants de pensée et d'opinion dans les programmes audiovisuels, le Conseil est très attentif à ce que les auditeurs et les téléspectateurs soient mis à même de se forger leur propre opinion. En faisant savoir par un communiqué de presse publié après le début de l'émission qu'il ne participerait pas à celle-ci contrairement à ce qui avait été prévu et annoncé, et en empêchant ainsi la rédaction de faire appel à un autre représentant du même parti, l'un des invités a privé la chaîne, au détriment des téléspectateurs, de faire vivre le débat démocratique dans une émission destinée à l'information du public. Le Conseil rappelle que le choix des sujets et des invités ainsi que les conditions du déroulement d'une émission relève de la seule liberté éditoriale des chaînes. Garant du respect de l'équilibre des temps de parole dans les médias audiovisuels, le Conseil déplore que ces faits risquent de rendre plus complexe le travail accompli par la rédaction de France 2 pour se conformer aux règles qu'il a fixées, et notamment pour permettre à l'opposition parlementaire de bénéficier de ses droits à l'expression dans les émissions d'information de la chaîne.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier Sud Seine et Marne
Concession de services relative a l'aménagement et l'exploitation de cafeterias-boutiques, de distributeurs automatiques de boissons et de produits de restauration rapide
» Voir l'avis de concession de service public